Published On: mar, Août 8th, 2017

80 MILLIONS DE BACTÉRIES SONT ÉCHANGÉS LORS D’UN BAISER ET PRÉSERVERAIENT DE MALADIES

8519ade1977b87343c94b177b032dDix secondes de baiser, c’est 80 millions de bactéries échangées. C’est ce que révèle une étude hollandaise publiée lundi.

Lorsque vous vous embrasser, vous ne faites pas que partager un peu d’amour, mais vous échangez beaucoup de bactéries. Un simple « french kiss » de 10 secondes favoriserait ainsi l’échange de 80 millions de bactéries. C’est ce que conclut une étude menée par des scientifiques hollandais, publiée lundi dans le journal Microbiome et relayée BBC News.

Probiotiques et bifidus

La bouche héberge en effet 700 types de bactéries, dont certaines s’échangent plus facilement que d’autres. Les scientifiques ont étudié 21 couples, les interrogeant sur leurs habitudes et menant des expériences sur leurs baisers, prélevant de la salive avant et après.

Ils ont ainsi fait absorber à l’un des membres du couple, un yaourt à boire contenant des probiotiques, juste avant un baiser. Résultat, celui qui n’avait pas bu de yaourt avait tout de même la langue pleine de probiotique et de bifidus, des bactéries que l’on ne trouve pas habituellement sur la langue.

« S’embrasser est très sain »

Par ailleurs, les scientifiques ont observé que les langues des couples ont bien plus de bactéries en commun que les langues de deux personnes ne se connaissant pas. « Apparemment, avoir une relation avec quelqu’un pendant longtemps mène a posséder la même collection de bactéries sur la langue », explique ainsi Remco Kort, l’un des auteurs de l’étude, interrogé dans le magazine Time. Plus on s’embrasse, et plus on partage de bactéries.

L’étude montre également que certaines bactéries se transmettent plus que d’autres, qui restent collées sur la langue.

Le baiser avec la langue se pratique dans 90% des cultures connues dans le monde. Pour les scientifiques, l’une des fonctions du baiser est cet échange de bactéries, qui préserverait de certaines maladies.

« Plusieurs études montrent que lorsque la diversité des bactéries augmente- lorsqu’il y a plus d’espèces différentes- c’est une bonne chose », analyse Remco Kort. S’embrasser servirait donc à s’immuniser. « De ce point de vue, s’embrasser est très sain », poursuit le scientifique.

Par Magali Rangin

– See more at: http://apr-news.fr/fr/actualites/80-millions-de-bacteries-echanges-lors-dun-baiser#sthash.i3SM5Tqu.dpuf

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Illustration du profil de Katiopia Group

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Illustration du profil de Katiopia Group

Recherchez et achetez un produit!

Méta