Published On: mer, Déc 28th, 2016

BENJAMIN CARSON, UN CHIRURGIEN DE REPUTATION MONDIALE.

Benjamin Carson chirurgienBenjamin Carson est né à Detroit dans le Michigan le 18 septembre 1951. Sa mère Sonya, (issue d une famille de 13 enfants), qui jouera un rôle déterminant dans sa réussite arrête l’ école au collège et se retrouve mariée à 13 ans.
Elle divorce alors que Ben Carson est âgé de 8 ans. elle élève seule ses deux garcons, ben et son frère, en gagnant sa vie avec divers petits boulots : elle en mène parfois deux ou trois en parallèle.

Benjamin et son frère ont quelques problèmes à l’école. En seconde, Benjamin est tout simplement parmi les derniers de sa classe. Ses camarades de classe se moquent de lui le surnommant « dummy » (idiot), ce qui le rend irascible. Il trouble les cours en faisant des blagues et est un élève quelque peu difficile.
Quand Mme Carson se rend compte que les notes de son fils déclinent, elle décide de prendre les choses en main : « Benjamin tu es trop intelligent pour avoir des notes pareilles » lui dit-elle. Puis elle décide de réduire de façon drastique la consommation de télévision de ses enfants. Elle leur interdit aussi d’aller s’amuser dehors tant qu’ils n ont pas fini leurs devoirs chaque jour de classe.
Elle exige d’eux qu’ils lisent deux livres par semaine empruntés à la bibliothèque et qu’ils lui en fassent un compte rendu (malgré le fait qu’elle soit elle même illétrée, ayant arrêté l’école très tôt). En quelques semaines, Benjamin étonne ses camarades de classe (il identifie par exemple grâce à un livre qu’il a lu un échantillon de roches qu’un de ses professeurs a apporté en classe). « C’est à ce moment que j’ai réalisé que je n’étais pas stupide » dira t-il plus tard.

En l’espace d un an, il se retrouve parmi les premiers de la classe. Il a soif de savoir et dévore tous les livres qui lui tombent sous sa main. Il se voit attribuer une bourse pour l’université de Yale où il obtient un BA en psychologie. Puis intègre l’école de médecine de l’université du Michigan, et décide de s’orienter finalement vers la microchirurgie.

L’excellente coordination entre ses yeux et ses mains de même que de grandes facultés intellectuelles font de lui un excellent neurochirurgien. Apres l’école de médecine, il intègre le célèbre hôpital John Hopkins de Baltimore. A peine âgé de 33 ans, il devient directeur du département de neurochirurgie pédiatrique de l’hôpital.

En 1987, Benjamin Carson réalise une première mondiale en réussissant une opération permettant de séparer deux jumeaux siamois allemands reliés l’un à l’autre par le bas de la tête depuis leur naissance. Les opérations de siamois reliés par la tête sont très risquées (il faut reconstruire tout le système de vaisseaux sanguins partagés par les deux siamois). Elles s’étaient toujours soldées auparavant par le décès d’un ou des deux jumeaux. Carson et son équipe (70 personnes) travaillèrent pendant 22 heures consécutives, réussissant à séparer les deux jumeaux siamois sans qu’aucun ne décède. Au cours de l’opération, un abaissement volontaire de la température des corps, a été couplée a un déroutage de la circulation sanguine et à un arrêt cardiaque volontairement réalisé par l’équipe médicale pour les besoins de l’opération.
Par la suite, il a réalisé plusieurs autres opérations de séparation de siamois reliés par la tête :

-En 1994, opération de séparation de deux siamoises de 7 mois, reliées par la tête. Elles sont décédées des suites de complications chirurgicales dues au fait qu’elles partageaient des fonctions importantes au niveau du cœur et des reins.

-En 1997, opération de deux siamois zambiens de 11 mois avec une équipe de 50 personnes. Les jumeaux étaient reliés par la tête, mais leurs têtes étaient orientées dans des sens opposés. Les deux jumeaux vivent actuellement en Zambie.

-En 2003, Benjamin Carson a fait partie d’une équipe internationale réunie à Singapour qui a réalisé une opération visant à séparer deux sœurs siamoises iraniennes adultes (âgées de 29 ans). L’opération trop risquée a abouti au décès des deux sœurs.
-En 2003, opération de Lea et Tabea Block, des siamoises allemandes. Une des deux décèdera quelques heures après la fin de l’opération.

Benjamin Carson réalise près de 500 opérations chaque année sur des enfants souffrant de divers problèmes, pouvant être des problèmes neurologiques, des tumeurs…

ll est par ailleurs l’auteur de trois bestsellers intitulés respectivement « Gifted hands », « Big Picture » et « Think Big ». S’adressant à des étudiants, Banjamin Carson leur donnait comme conseil d’acquérir du savoir car « plus vous avez de savoir, et plus les gens ont besoin de vous et vous payent en conséquence ». Et pour acquérir ce savoir, il faut se tourner vers les livres plutôt que vers la télévision…
Benjamin Carson jete un regard critique sur la société américaine actuelle. Selon lui, à l’époque où il était enfant, les parents s’occupaient réellement de leur progéniture. Aujourd’hui une attitude plus permissive des parents à l’égard des enfants ne leur rend pas service et nuit à leur réussite scolaire. Qui plus est souligne t-il, il n’y avait pas tous les psychologues et les psychiatres qui disent aujourd’hui qu’il faut « laisser les enfants s’exprimer. Il continue ses interventions publiques. Ce qui lui donne moins de temps pour faire des interventions chirugicales. Il a même fait une intervention politique très remarquée lors de National Prayer Breakfast en compagnie du président Obama le 7 février 2013.
Le president Georges Bush lui a décerné en 2008 la Médaille présidentielle de la liberté, la plus haute decoration américaine décernée à un civil. Et son histoire a meme été interpretée au cinema sous le titre : Des Mains En Or 

Source article : http://www.grioo.com/info6597.html

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Articles du site

CHATROOM

[chatroom]

Recherchez et achetez un produit!

Méta