Published On: lun, Avr 3rd, 2017

LA MYTHOLOGIE DES DOGONS

Avant le commencement des choses apparaît Amma. Plus tard , les femmes les cueilleront dans le ciel pour les remettre à leurs enfants et ceux-ci les transperceront d’un fuseau et les feront tourner Amma , le dieu de la création , lance dans l’univers , des boulettes de terre transformées en étoiles. Amma fait le soleil-femelle , la lune-mâle , et de la terre , un boudin de glaise qu’il serre dans sa main pour l’étaler dans l’espace , une femme , allongée face au ciel , orientée nord-sud. Une fourmilière est son sexe , une termitière son clitoris.

Le dieu veut s’unir à elle

Mais la termitière se dresse et empêche cette union
Dieu abat la termitière et peut ainsi s’unir à la terre excisée
De cette union contrariée naît le chacal

 Plus tard , l’union de dieu et de la terre donne naissance à deux êtres , de corps verts et lisses , glissant comme une surface d’eau , sans articulation

Ce couple de jumeau est eau , il est parfait

Les jumeaux voyant la nudité de leur mère , décident de lui tresser un vêtement

Dans les tresses , les jumeaux insufflent la parole par leur souffle divin

La parole , à la fois verbe et humidité , est léguée aux hommes

Elle est frustrée et sa syntaxe élémentaire

 Le chacal veut s’emparer de la parole

Il tente d’arracher son vêtement à sa mère

Celle-ci résiste devant ce geste adultère

Elle s’enfonça dans son propre sein , dans sa fourmilière sous l’apparence d’une fourmi

Mais le chacal la suivit

Il n’y avait d’ailleurs pas d’autres femmes à désirer dans le monde

Le trou qu’elle forait n’était jamais assez profond

Finalement , elle dû s’avouer vaincue

Le chacal obtient la première parole et pourra dans l’avenir communiquer aux devins les desseins divins

Les menstruations des femmes rappellent cet événement

Le dieu se détourne de son épouse qu’il juge souillée et crée les hommes : les 8 ancêtres

Nommo pénètre dans la fourmillière , sexe de sa mère : sa présence humide , lumineuse et parlante la purifie du sacrilège du chacal

Puis chacun à leur tour les ancêtres entrent dans la fourmilière par une anfractuosité du sol

Ils sont régénérés et peuvent monter au ciel

Mais pour le septième les choses se déroulent différemment :

Il occupa lentement tout le volume de l’organisme : ses lèvres se confondirent avec les bords de la fourmillière qui devint bouche et s’épanouit

Des dents appointées surgirent

Le septième ancêtre expectora 80 fils de coton

Il se sert ensuite de sa mâchoire comme d’une machine à tisser

Dans la bande du tissu ainsi tressé , sont transmises les paroles de l’ancêtre : C’est la deuxième parole léguée aux hommes

Elle est plus évoluée et marque un changement dans l’habitat et le mode de vie de l’homme

Au ciel , les ancêtres se disputent , c’est la rupture de la parole , aussi doivent-ils descendre sur terre

Un des ancêtres vole un morceau de soleil sous forme de braise et de fer incandescent , c’est le forgeron

Il descend sur terre sur un arc-en-ciel avec un grenier et les représentants des animaux

Le forgeron est un génie d’eau : il est pourvu de 4 membres souples comme des serpents

Mais au moment de l’impact , sa masse et son enclume lui échappent des mains et lui brisent bras et jambes

C’est l’apparition des articulations

En vue du travail , son bras s’est plié

Le forgeron est descendu sur terre avec de l’argile céleste qui purifie un espace du sol

Le défrichement , l’agriculture et le travail de la terre permettent de purifier la terre

Après le dérangement originel du chacal il faut sans cesse réorganiser le monde

Le septième ancêtre se transforme en serpent et vole les graines de mil

Le forgeron le tue , coupe sa tête qu’il enterre sous l’enclume

Dans le même temps , un vieil homme de la huitième famille meurt

Alors que le forgeron tape sur l’enclume en cadence et le septième ancêtre nage jusqu’au corps du vieillard , l’avale , le déglutit , le régénère et vomit dans un torrent d’eau le produit de la métamorphose

Il rejette des pierres qui expliquent aux hommes l’organisation sociale basée sur le modèle du corps humain

De cette association apparaît un neuvième homme

Leurs âmes sont jointes tout en restant distinctes , elles ne se séparent jamais

C’est ce neuvième ancêtre qui va donner la 3 ème parole avec le tambour

Cette parole marque le début de la société des dogons

Le dieu d’eau

Voici quelques commentaires de la mythologie dogon extraits du livre , le dieu d’eau , par Marcel Griaule , sur Amma , le Nommo , le soleil et la lune

Amma

Amma a créé le Nommo après l’excision de sa partenaire la terre , ce qui eu pour effet de faire disparaître la cause du premier désordre , à savoir la naissance du Chacal

L’eau pénétra dans le sein de la terre et deux êtres se modelèrent , ils étaient de couleur verte de la tête aux reins , ils étaient hommes , tandis que le bas de leur corps était en forme de serpent

Leurs yeux étaient rouges et fendus et leur langue fourchue comme celle des reptiles

Quant à leurs huit membres , ils étaient souples car ils n’avaient pas d’articulation

L’ensemble de leur corps était composé d’eau , il était vert, lisse et glissant comme une surface d’eau

Le Nommo

Le Nommo est présent dans toutes les flaques , les ruisseaux , la pluie , la salive …

Ogotemmêli emploie indifféremment le mot « eau » et « Nommo » pour désigner l’un et l’autre

L’eau est l’élément primordial , c’est la force vitale de la terre car le dieu l’a pétrie avec de l’eau

Il a fait le sang avec l’eau et le Nommo est également présent dans la pierre car l’humidité se loge partout

Ainsi, lorsque le Lébé , le plus vieil homme de la huitième famille et l’être le plus représentatif de la parole , fut avalé par le Nommo , il rend visite au hogon , son prêtre et il lui lèche tout le corps

Par cette salive , le Nommo intervient , et s’incarne dans celui qui devient son avatar et qui sera reconnu socialement comme tel

 Le Nommo est né parfait , ses huit membres l’attestent car ce chiffre est celui de la perfection , et double , car c’est le désordre initial amené par la naissance du chacal condamné à errer solitaire qui a rendu à tous les hommes leur gémelliparité originelle et leur androgynie sexuelle , qui leur permet d’être à la fois mâle et femelle à leur naissance ( jusqu’à l’excision ou à la circoncision )

Le Nommo garde ses deux sexes parce qu’il est en fait deux créatures

On parle alors d’eux comme des jumeaux célestes ou encore du couple des Nommo

 L’animal considéré comme son avatar est le bélier

Le Nommo s’incarne en la bête qui est mâle , sa calebasse est femelle et l’animal est visible lors des pluies , quand il rejoint la voûte du ciel

Il est également à l’image du système du monde : dans ce cas , c’est la calebasse qui symbolise le soleil , le corps , c’est la terre , et le chanfrein suggère la lune

Quant aux yeux , ce sont les étoiles des cieux

Le rôle qui fut confié aux Nommo par leur père Amma fut d’organiser l’humanité

Ils créèrent alors un habit pour leur mère qui était nue et sans parole depuis la naissance du chacal : il s’agissait d’un long vêtement fait de fibres qui tombaient jusqu’au sol en torsades La mère fut ainsi habillée et retrouva la parole que son enfant lui transmettait du ciel grâce aux tresses

On retrouve ici l’importance du tissage qui préfigure l’activité symbolique qu’est l’évolution du langage donné aux hommes

 On retrouve également le Nommo à un moment primordial de la création de l’humanité : le forgeron , l’ancêtre constructeur vola un morceau de soleil aux Nommo , car pour réaliser son œuvre , le feu lui manquait

Cet évènement fut suivi d’une violente réaction de la créature qui s’attaqua au forgeron en brûlant ses membres à la hauteur des coudes et des genoux qu’il n’avait pas , car en tant qu’ancêtre , ses membres étaient souples comme ceux des Nommo

Le forgeron reçut ainsi des articulations propres à la nouvelle forme humaine qui allait se répandre sur terre et qui était vouée au travail en tant qu’oeuvre civilisatrice

En effet , la terre souillée par l’inceste du chacal fut purifiée : dans tous les lieux où la culture des sols s’est installée , l’impureté a reculé

 

doc2586

Le soleil

Le soleil fut crée par Amma , le père des Nommo , à l’origine dieu unique qui réalisa son œuvre à partir d’une technique qui fut la première attestée dans l’histoire de l’humanité : la poterie

Le soleil est une poterie portée au blanc et entourée d’une spirale à huit anneaux de cuivre rouge , qui dépasse en taille le canton de Sanga

Le soleil , c’est également le nay , un petit lézard qui rappelle le prépuce de l’homme circoncis

Les dogons pensent que lors du rituel , le prépuce , partie solaire et féminine de l’homme s’échappe et rejoint le sol pour retourner plus près du soleil

Mais l’astre est également du cuivre en fusion : à la manière du métal que l’on plonge dans le feu , il rejette des étincelles semblables à des rayons qui sont absorbeurs d’humidité

En effet , on aperçoit les rayons du Soleil clairement seulement lors d’orages , lorsque les nuages se creusent pour les laisser apparaître et absorber les brumes et les flaques , oeuvre du bélier céleste , avatar des Nommo , qui vole derrière les nuages et régénère l’eau en cuivre et le cuivre en eau

« Rayons du soleil » dans la langue de Sanga se dit mênn di , c’est également le nom d’une montagne située à une vingtaine de kilomètres du village où l’on raconte que les âmes des morts se rendent en groupe afin de se procurer l’eau changée en cuivre qu’ils boiront tout au long du voyage qui doit les amener dans le grand sud

La lune

Comme le soleil , la lune fut créée à partir de la poterie , elle a la même forme que lui mais ses anneaux sont en cuivre blanc

Si les noirs avaient été créés à partir de la lumière du soleil , les blancs eux furent extraits au clair de lune , ce qui explique leur aspect larvaire

La lune n’a qu’un rôle mineur pour les dogons , mais on la retrouve peinte sur les portes à gauche du soleil , ronde ou en croissant et elle symbolise alors l’appel à célébrer les religions célestes que les hommes ne doivent pas oublier

Elle est également présente sous la forme de peinture rupestre de couleur blanche sur la façade du sanctuaire de Binou , toujours accompagnée du soleil , mais également d’étoiles , d’animaux et d’hommes , eux aussi peints en blanc

Ici , elle est la réplique des mouvements et de la couleur qui anime la grande place et la terrasse du mort afin de permettre au monde de se perpétuer

 

Satimbeweb

La légende de l’Arche
Le premier couple de jumeaux engendra huit ancêtres

Ils étaient doubles , mâle et femelle , et pouvaient s’autoféconder , bien que quatre d’entre eux aient une prédominance mâle et les quatre autres femelle

Ils se multiplièrent en huit lignées

Dans les cieux , les Nommo avaient remplacé le dieu Amma pour les décisions concernant la destinée de la terre et de ses habitants
Ils voulurent faire progresser les hommes , mais ils ne pouvaient pas leur parler , ni avoir avec eux de contacts directs

Le premier ancêtre décida de construire une arche pour descendre sur terre et aider les hommes

Il semble qu’il ait bénéficié de l’aide d’Amma pour préparer son départ
L’ arche avait la forme d’un panier tressé à base carrée et ouverture circulaire
Elle était pourvue d’un escalier sur chacun des quatre côtés

Chaque escalier portait ce qui devait peupler le monde:
– l’escalier nord , les hommes et les poissons
–  l’escalier sud , les animaux domestiques
–  l’escalier est , les oiseaux
–  l’escalier ouest , les animaux sauvages , les plantes et les insectes

Pour compléter son équipement , l’ancêtre rassembla sur la plate-forme tout un matériel de forge : masse , enclume et soufflet

L’arche comportait tout ce qui est nécessaire à l’homme : le panier , une unité de mesure , les figures géométriques de base , le matériel de forge pour fabriquer les outils , et même des graines contenues dans la masse du forgeron

 Avant de quitter les terres célestes , l’ancêtre vola le feu à l’aide du bâton du voleur

Il prit des braises de soleil et de fer et les cacha dans la peau du soufflet

Puis , dressé sur la plate-forme , il fit descendre son vaisseau le long d’un arc-en-ciel , soutenu par le fil qui se déroulait de sa bobine

Le Nommo femelle l’attaqua avec un brandon , mais l’ancêtre se protégea avec la peau du soufflet et éteignit le bois enflammé avec l’eau de son outre

Le Nommo mâle lui envoya la foudre , mais il résista de même

 L’ancêtre tenait l’enclume dans ses bras

Lorsque l’arche toucha terre , le choc fut si violent que l’enclume lui brisa les membres , créant du même coup les articulations des coudes et des genoux

Ces nouvelles articulations permettront le travail du sol et du fer , des membres souples ne permettant pas les mouvements de levier

Le choc de l’atterrissage dispersa les végétaux et les animaux
Dès que le forgeron , car on l’appelle ainsi depuis , fut sur terre, les hommes qui y vivaient déjà purent se livrer aux travaux agricoles
Dieu avait transmis aux hommes la parole qui organise le monde , les animaux , les semences et les outils pour travailler

Et la société put se développer

La légende du soleil dogon

C’était il y a très longtemps

A l’époque où le ciel était proche de la terre , si proche que le soir , les mères décrochaient les étoiles pour que les enfants jouent avec avant de s’endormir
A cette époque , donc, brillaient 10 soleils au firmament

Un jour , un chasseur aussi impudent qu’adroit , tira des flèches sur ces soleils

Il en tua neuf , le dixième put échapper au massacre et s’enfuit pour se cacher

Alors la nuit s’installa

Et le froid

Sans soleil , les cultures dépérirent

Les Hogons se réunirent , et adressèrent force prières et accomplirent de nombreux sacrifices pour supplier le soleil de réapparaître
Magnanime , celui-ci prit pitié des hommes et accepta de revenir briller à nouveau
Pour le remercier et commémorer cet évènement , et rappeler l’alliance passée avec l’astre du jour , un forgeron créa un bijou , toujours porté aujourd’hui par les dogons en souvenir

SOURCE: http://destinationterre2.wordpress.com/2009/07/18/1ere-partie-les-peuples-edenistes-chapitre-10-mythologie-et-legendes-des-dogons/

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Illustration du profil de MBAMBA SEPPOU

Recherchez et achetez un produit!

Méta