Published On: sam, Sep 9th, 2017

LES ÂMES DU PEUPLE NOIR

William Edward Burghardt Du Bois ; « W. E. B. » Du Bois  (1868-1963), l’une des plus grandes figures de l’histoire noire américaine, a été le premier Noir à obtenir un doctorat à Harvard. II est à l’origine des premières recherches sociologiques et historiques sur la communauté afro-américaine. Activiste politique, il fonde en 1905 le mouvement Niagara, puis est cofondateur de la National Association for the Advancement of Coloured People en 1910. Écrivain et essayiste, il a publié une autobiographie et des romans ; on peut considérer Les Âmes de peuple noir comme son chef-d’œuvre.

Noir et fier de l’être

Alors qu’il pouvait se présenter autrement, compte tenu de la dure épreuve du racisme institutionnel qui détruisait alors la vie de tant de Noirs, ce jeune homme au teint clair, diplômé d’Harvard où il a effectué ses études d’Histoire et de Philosophie, se veut Noir et « fier de l’être ». Mieux, il veut briser dans les actes la conspiration silencieuse qui entoure la question noire aux Etats-Unis. Il veut « simplement qu’il soit possible à un homme d’être à la fois un Noir et un Américain, sans être maudit par ses semblables, sans qu’ils lui crachent dessus, sans que les portes de l’Opportunité se ferment sur lui » (Du Bois, 1903). Il va alors consacrer toute sa vie pour l’émancipation des Noirs aux Etats-Unis et dans le reste du monde. « Je suis nègre, et je me glorifie de ce nom; je suis fier du sang noir qui coule dans mes veines »

La double conscience

C’est avec les concepts du « voile de couleur » et de la « double conscience » que Du Bois théorise la question de la conscience noire.« Le Noir, dit-il, est né avec un voile et doué de double vue dans ce monde américain — un monde qui ne lui concède aucune vraie conscience de soi, mais qui, au contraire, ne le laisse s’appréhender qu’à travers la révélation de l’autre monde. C’est une sensation bizarre, cette conscience dédoublée, ce sentiment de constamment se regarder par les yeux d’un autre, de mesurer son âme à l’aune d’un monde qui vous considère comme un spectacle, avec un amusement teinté de pitié méprisante » (Du Bois, 1903).

Dans ce recueil d’essais publié en 1903, Du Bois évoque avec une puissance inégalée l’étendue du racisme américain et donne à voir au monde la réalité de l’expérience quotidienne afro-américaine dans l’Amérique de la ségrégation. Cette nouvelle traduction montre, inscrits dans la langue, tous les enjeux philosophiques d’un texte qui se veut également littéraire. L’écriture élégante et passionnée de Du Bois tisse les souvenirs autobiographiques et les paraboles épiques avec les analyses historiques et sociologiques, construisant ainsi l’unité culturelle et politique du peuple noir à partir de la multiplicité de ses âmes individuelles. Les Ames du peuple noir a inspiré l’essentiel de la conscience collective noire et des mouvements en faveur des droits civiques dans les années 1960, et continue d’avoir un retentissement considérable au sein de la communauté afro-américaine et au-dehors.

[amazon asin=2707151068&text=Acheter Les âmes du peuple noir de W.E.B Du Bois]

 

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Illustration du profil de Gary Nicolo

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Illustration du profil de Gary Nicolo

Recherchez et achetez un produit!

Méta