Published On: jeu, Mar 16th, 2017

LES ANU: PREMIERS HABITANTS D’EGYPTE ETAIENT NOIRS

anuvolk_athmbL’égyptologue français, Emile Amelineau (1850-1915) se consacra aux premières dynasties et  excava pour la première fois des tombes de pharaons de la première dynastie (officielle). Amélineau au fur et à mesure de ses excavations dans le sud de l’Egypte découvrit des preuves de l’existence d’un peuple déjà avancé avant les pharaons de la première dynastie. Il découvrit notamment le peuple de race noire « les ANU » (parfois nommés « aunu » faisait de l’élevage et de l’agriculture extensivement tout le long du Nil et qui s’enfermaient à l’intérieur des murailles défensives de citées qu’ils construisaient. On constate qu’ils avaient fondé les villes d’Esna (Anutseni), d’Erment (Anu Menti), de Qush, de Gebelein (Anti) et même d’Héliopolis (qui se nommait à l’origine « Anu »), car ces villes comportent toutes dans leurs noms écrits les signes caractéristiques désignant le peuple Anu, les trois colonnes. Et selon bien des chercheurs (Chandler, etc), les plus grandes figures de l’Egypte ancienne tel Osiris, Isis, Hermes, Horus viendraient de cette ancienne race Anu. Je vous rappelle que selon les anciens textes, Osiris par exemple est dit « Fils de Geb et de Nut, né à Thèbes en Haute Egypte », lui conférant ainsi une réalité de vie historique (les textes mêmes racontent qu’il enseigna les arts de l’agriculture et installa des lois justes). 

Les Anu connaissaient l’utilisation des métaux, de l’ivoire, étaient très organisés et savaient écrire. Ceci fut prouvé par nombre d’artefacts provenant d’eux trouvés dans la région d’Abydos par Amélineau et decrits dans ses « Fouilles d’Abydos ». L’archéologue précise « Si Osiris bien que né à Thèbes était d’origine nubienne [de la race noire du Soudan], il serait facile alors de comprendre pourquoi la lutte entre Osiris et Seth prit place en Nubie. ». (« Prolégomènes » p.124/123). Il fait remarquer aussi qu’Osiris semblait avoir « un épithète ethnique désignant son origine nubienne ». N’oublions pas que selon des chercheurs, Anu est un terme appliqué à Osiris lui-même et Amélineau cite le passage du chapitre XV du dit « Livre des morts » (véritable traduction du titre « Livre de la sortie à la Lumière ») : « Ô Toi Dieu Anu dans la terre montagneuse d’Antem! Ô Grand Dieu de la double montagne solaire! ». Or c’était le nom d’Osiris dans son rôle de 4ème Pharaon sur Terre que les Grecs ont traduit par Onnuphris, c’est à dire « Le Bon ». Nous avons un document prédynastique Anu extraordinaire trouvé cette fois par le grand égyptologue anglais Flinders Petrie (1853-1942) à Abydos. Il s’agit d’une tuile inscrite déterrée sous le temple dynastique. L’inscription comporte le portrait en faïence vernissée du chef ANU Tera-neter. Il y a même son adresse inscrite au dessus « Palais des ANU à Ermant, Tera–neter ».

Mais les Anu ne sont qu’une contribution à la civilisation égyptienne. Il y en a d’autres et c’est ce qu’on découvre de plus en plus grâce aux toutes dernières trouvailles archéologiques dans le sud de l’Egypte. Il faut compter aussi avec les MESNITU (que certains chercheurs assimilent aux Shemsu-Hor) qui viendraient de Punt, plus exactement pour certains de Somalie. Leurs Terre se nommerait Ta Neteru (« La Terre des Dieux »). Ils étaient des métallurgistes et forgerons principalement et auraient fini par dominer les ANU et leur terre nubienne Ta Seti (« La Terre du Lien » ou « Terre de la Proue » selon les traductions) du Soudan. Petit à petit les deux Terres furent assimilées en une seule, Ta Khent  (« La Terre du Commencement »). La différence physique entre les ANU et les MESNITU se note dans les mâchoires, celles des ANU étant plus arrondies et courtes alors que celles des MESNITU sont carrées comme celle de Narmer-Menes…

SOURCE: Prolégomènes d’ Emile Amelineau.

Acheter le livre:

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Recherchez et achetez un produit!

Méta