Published On: jeu, Oct 5th, 2017

LES CANDACES, REINES-GUERRIÈRES D’AFRIQUE

271321420Selon les historiens Hérodote, Strabon, et Diodorous nous avons la preuve de l’existence de reines-guerrières en Afrique. (Méroé)
Les reines portaient le nom de Candace, un titre qui passa de reine en reine pendant de nombreuses années. (500 ans)

Le mot est une transcription du méroïtique ktke ou kdke , ce qui signifie « reine-mère. » Ainsi, Toutes les épouses royales étaient Kdkes par définition. La reine-mère assurait la ligne de succession et consolidait son pouvoir. Elle jouait aussi, un rôle de premier plan dans le choix et le couronnement du nouveau roi.
Les Koushites ont fait honneur tout particulier à leurs reines en les adorant comme des déesses.
Ces femmes guerrières étaient de grandes tacticiennes militaires et commandaient sur le terrain.
Elles étaient craintes par les armées étrangères d’envahisseurs venus des régions septentrionales.
Même Alexandre le Grand fut tétanisé par le fait de les affronter…
La légende dit que la candace ne voulait pas le laisser entrer en Éthiopie et l’a averti de ne pas les mépriser parce qu’ils étaient noirs… « Nous sommes plus blancs et plus brillants dans nos âmes que le plus blanc d’entre vous. » leurs a-t’elle dit.
Puis, elle a placé ses armées et a attendu le conquérant macédonien sur un éléphant de guerre. Lorsqu’il se présenta à la bataille, il vit l’armée de la Reine Noire postée dans une brillante formation militaire devant lui… il s’arrêta.
Après avoir étudié l’ensemble des guerriers qui attendaient avec une précision mortelle, il finit par se rendre compte que contester les kentakes pourrait lui être probablement fatal.
Il a donc tourné ses armées loin de la Nubie…Nous savons que, pour une période de 1250 ans (se terminant en 350 CE), le royaume de Koush a prospéré comme une civilisation unique qui est restée profondément africaine. Cependant, sans un effort en archéologie et une percée dans le déchiffrage de l’écriture méroïtique, le monde ne connaîtra jamais la vraie gloire du royaume de Koush et la magnificence des candaces…

Une des plus grandes reines guerrieres de l’Antiquité etait Majaji, qui dirigait le groupe ethnique des Lovedu qui faisait partie de l’Empire Kushite pendant les longs siecles ou les Kushites etaient en guerre contre Rome. L’Empire cessa d’exister en 350 AD quand Méroé, le centre de pouvoir de Kush, tomba après les nombreux assaults des Romains. Armée d’un bouclier et d’une lance, Majaji commendait ses guerriers dans des batailles. Elle serait  tombée dans la cite de Méroé qu’elle a défendu jusqu’à la mort.

Elle était dans la lignée des reines Ethiopiennes et des leaders militaires, dont l’une d’elle etait Candace, aussi une descandante de Kush. La première Candace, a dirigé une armée dont les guerriers montaient des éléphants. Elle a stoppé l’invasion d’Alexandre Le Grand en Ethiopie en 332 avant JC. En 30 avant JC, CandaceAmanirenas a vaincus une invasion de Patronius, un gouverneur Romain d’Egypte et a saccagé la ville de Cyrène. En 937 AD Judith, une reine (juive?) Falasha, a attaqué Axum, la capitale sacrée d’Ethiopie, tuant tous les habitants de cette ville y compris les descendants de Salomon et la Reine de Saba.


Les reines noires – Meroe, l’empire Africain au… par prophecy-underground

Acheter le livre:

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Illustration du profil de katsekpele

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Illustration du profil de katsekpele

Recherchez et achetez un produit!

Méta