Published On: jeu, Déc 28th, 2017

L’INVENTION DES MATHÉMATIQUES EN EGYPTE ANTIQUE (NOIRE)

21606_462893280428152_1830959812_nLe papyrus Rhind (photo à droite) est un célèbre papyrus de la deuxième période intermédiaire qui aurait été écrit par le scribe Ahmès. Son nom vient de l’Écossais Henry Rhind qui l’acheta en 1858 à Louxor, mais aurait été découvert sur le site de la ville de Thèbes. Au xxie siècle, il est conservé au British Museum (à Londres). Avec le Papyrus de Moscou, il est une des sources les plus importantes concernant les mathématiques dans l’Égypte antique.

Le papyrus Rhind et le calcul fractionnaire :
Il contient 87 problèmes résolus d’arithmétique, d’algèbre, de géométrie et d’arpentage, sur plus de 5 m de longueur (à l’origine) et 32 cm de largeLe papyrus mathématique de Moscou (à gauche de l’image), aussi appelé papyrus Golenischev d’après le nom de son découvreur, Vladimir Golenichtchev, est un papyrus contenant des résultats mathématiques. Avec le papyrus Rhind, c’est un des deux fameux papyrus mathématiques égyptiens. Le papyrus mathématique de Moscou est le plus ancien, tandis que le papyrus Rhind est le plus grand.
Il possède 25 problèmes avec leurs solutions, dont les plus intéressants sont ceux traitant de la surface d’une demi-sphère et du volume d’une pyramide tronquée (voir géométrie dans l’Égypte antique).

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Recherchez et achetez un produit!

Méta