Published On: mar, Déc 5th, 2017

L’OEUVRE DE LA MA’ÂT

594621d297c23f26dad5888678e1e33fJe sais l’échelle qui me relie à ce qu’il y a de plus obscur dans l’univers
Je sais Dieu noir, 
Je sais Dieu origine de la lumière et de la matière,
Je sais l’origine des correspondances entre ce qui est en haut et ce qui est en bas
Je sais les grands cycles qui conduisent de la poussière d’étoiles à la vie,
Je sais le chant de l’univers, des galaxies et des étoiles,
Je sais être poussière d’étoiles au sein de l’Univers,
Je sais me connecter aux forces de l’univers entier,
Je sais la planète bleue comme un jardin en perpétuel recherche d’équilibre et d’harmonie,
Je sais les couleurs et les absences de couleurs :

  •  Noir scintillant pour le voile et l’enveloppe céleste,
  •  Blanc pour la voie lactée, la lune et la glace,
  •  Bleu pour les sources, rivières, lacs, fleuves et océans,
  •  Vert pour le règne végétal et les forêts,
  •  Jaune et Ocre pour le Soleil, les déserts et l’érosion,
  •  Rouge pour le sang de la terre expurgé par les volcans.

Je sais l’agitation du vivant en quête permanente de la survie, de la multiplication, du pouvoir et de la domination.
Je sais le principe de corruption lié au processus de carbonisation orchestré par le pouvoir humain,
Je sens des couleurs en confusion et une absence de couleur en fusion :

  •  Noir en expansion perpétuelle tel qu’en lui-même enfin depuis l’origine,
  •  Bleu qui pâlit en croissance mais souillé et dangereux,
  •  Vertitude en souffrance par réduction perpétuelle et inexorable,
  • Jaune et ocre en expansion considérable,
  • Blanc qui s’efface par la fonte alimentant bleu,
  • Rouge égal à lui-même issu du cœur magnétique et protecteur de la terre et prêt à s’inverser.

Je sens comme un chaos inexorable et programmé dès l’avènement de l’humanité sur terre,
Je vois le sang versé des humains, des animaux et des arbres,
Je vois la haine, la rancœur, l’ignorance, la barbarie et la souffrance,
Je vois la destruction et l’anéantissement et le danger de l’inconscience,
Je sens comme une conscience collective qui s’éveille,
Une conscience qui bat au rythme de l’univers sur la fréquence terre,
Je sens le rétablissement et la rénovation de Ma’ât comme la résurrection des enseignements anciens,
Je sens le rétablissement de la vérité de l’histoire humaine,
Je sais le combat constant des actes fondés sur une compréhension profonde des enseignements cachés du jardin des origines,
Je sens le possible miracle de la conscience grandissante par l’activation de la grande roue de Ma’ât,
Je sens la puissance immense de l’union des êtres éclairés centrés au cœur du moyeu de Ma’ât, et dardant leur rayons vers chaque lendemain,
Je sais maintenant l’impérative nécessité de se soumettre à l’ordre cosmique tout en puisant à sa source, et créer à chaque instant en toute liberté pour ainsi sacrifier par ses actes aux merveilles et mystères de la création.
Je sais être poussière d’étoiles, je sais la grande espérance de la vie, je sais ce qui me relie en permanence aux mondes auxquels je sacrifie par mes actes.
Je sais le grand bonheur que procure l’union des êtres éclairés par l’œuvre de Ma’ât,
Je sais la grande joie que procure l’union des êtres soudés par l’œuvre de Ma’ât,
Je sais la grande force que procure l’union des êtres agissant par l’œuvre de Ma’ât,
Je sens alors la lumière m’envahir et je sais qu’alors tout devient possible sans faute aucune dans la balance.
Je sais alors comment mourir pour renaître à la lumière du jour.
Amen.

Par Philippe Demontvert

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Recherchez et achetez un produit!

Méta