Published On: mer, Avr 5th, 2017

POURQUOI LES EUROPEENS AVAIENT SI PEUR DU CONTENU DE L’ENSEIGNEMENT DES AFRICAINS?

277033_267391063285420_1070881228_n

Avant qu’ils aient mis le pied en Afrique, ils avaient déjà entendu parler de sa gloire et de    sa civilisation extraordinaire. Philippe II de Macédoine, comme tous les mégalomanes guerriers criminels typiques d’Europe, avait décidé, en tant qu’homme le plus puissant d’occident, de conquérir l’Egypte, la civilisation africaine la plus avancée de cette époque. Heureusement, il fut tué en menant une autre de ses innombrables guerres [Note d’Africamaat : il semblerait qu’il fut assassiné par son propre fils Alexandre avec la complicité de son épouse]. Malheureusement, son fils Alexandre, que seul un esprit tordu peut appeler le grand , a décidé de réaliser le rêve de son père et a finalement conquis l’Egypte. Quand les Européens sont entrés en Afrique pour la première fois [Note d’Africamaat : on peut noter quelques rares infiltrations européennes en Afrique précédant Alexandre] et ont vu la civilisation gigantesque que nos ancêtres avaient méthodiquement acquise, conservée et préservée pendant des millénaires, ils ont été hypnotisés. Ils ont été émerveillés par son organisation, son opulence, son style, son architecture, sa créativité, son intelligence, bref, tout, et plus particulièrement, sa richesse gigantesque.

Aujourd’hui, dans les médias occidentaux, nous sommes inondés par la propagande « d’une Afrique pauvre », mais les Européens connaissaient et connaissent toujours l’immense richesse de l’Afrique. En fait, c’est précisément à cause du génie des Africains et de leur richesse énorme qu’ils ont été asservis dans un premier temps.

Les Européens étaient envieux et ont voulu posséder l’Afrique car ils avaient aussi honte.

C’est à ce moment-là que le crime qu’ils commettraient plus tard au 15ème siècle lors de la découverte du Nouveau Monde, allait commencer à prendre forme dans leurs esprits. Une des choses qui m’a frappé quand j’ai étudié la civilisation de l’Egypte ancienne était le nombre de fois où le mot « honte » apparaissait dans les écritures de nombreux voyageurs européens en Egypte. Ce mot revient comme un leitmotiv dans leurs écritures. Même Jean-François Champollion qui a déchiffré les hiéroglyphes sur le Rosetta Stone a eu honte quand il a visité le tombeau des pharaons dans la vallée des rois et qu’il a vu les différentes races dessinées. Voilà ce qu’il a dit :

« On y trouvait aussi les Egyptiens et les Africains représentés de la même manière, ce qui ne pouvait être autrement. Mais les Namou (les asiatiques) et les Tamhou (les races européennes) offrent d’importantes et curieuses variantes …. …. Enfin, et j’ai honte de le dire, puisque notre race est la dernière et la plus sauvage de la série. Les Européennes de ces époques reculées, il faut être juste, ne faisaient pas trop belle figure dans ce monde. Il faut entendre ici tous les peuples de race blonde et à peau blanche, habitant non seulement l’Europe, mais aussi l’Asie, leur point de départ. »

Au cours de ces dernières années, il y a eu de nombreuses conversations autour de la fin de la civilisation occidentale , et nous avons tous entendu des politiciens de droite et d’extrême- droite occidentaux pleurer la perte des valeurs occidentales.

Mais qu’est-ce que la civilisation occidentale ?

Quelles sont exactement les valeurs occidentales ? Si vous avez voyagé à travers l’Europe comme je l’ai fait, vous verrez des villes fortifiées, des forts militaires, des canons, des pistolets, des fusils, toute sortes d’épées et de statues de héros de guerre. Bref, vous verrez tout un arsenal d’armes de guerre. A mon avis, la guerre n’est pas ce que la plupart des gens imaginent quand ils pensent à la civilisation. Cela peut surprendre beaucoup de personnes mais l’Occident n’a jamais eu de civilisation si vous excluez la guerre de cette définition. Alors d’où l’Occident a-t-elle pris son architecture, ses lois, sa religion, ses idées de droits de l’homme, ses valeurs, etcetera ? Elle les a reçus de l’Afrique. Avant de visiter l’Afrique, l’Occident n’avait aucune idée de ces choses.

En effet, les Européens passaient tout leur temps sur la planète à développer des armes de plus en plus dangereuses pour faire la guerre, pendant que les Africains étudiaient l’univers, les changements de saisons, inventaient la littérature, les arts, l’architecture, les mathématiques, l’écriture, le calendrier, la médecine, priaient leurs Dieux, momifiaient leurs morts, se préparaient à la vie après la mort, inventaient même la perruque dont tant de femmes noires se parent encore aujourd’hui. Bref, ils construisaient ce que nous considérons aujourd’hui comme étant la civilisation.

Quand les Européens ont vu la splendeur de l’Afrique, ils se sont sentis incompétents, humiliés, inférieurs, parce qu’ils n’avaient rien construit de comparable en Europe, hormis des armes de guerre.

Par conséquent, devenus envieux, ils ont commencé à conspirer afin de conquérir l’Afrique et asservir les Africains. Et c’est exactement ce qu’ils ont fait. Ainsi ce qui fut promu comme étant la civilisation occidentale pendant les 500 dernières années, n’est rien d’autre que la civilisation africaine qu’ils ont simplement confisquée et proclamée comme étant la leur. Aujourd’hui, l’Occident est à l’apogée de sa puissance mais continue toujours de faire la guerre, de semer la mort et la destruction sur son passage. L’Irak est un exemple récent, et peut-être l’Iran sera le suivant. L’idée que M. Bush peut ramener la paix au Moyen Orient est ridicule. Comment un peuple guerrier peut-il ramener la paix sur la planète ? Cependant, l’Occidental préfère maintenant laisser les autres races s’entretuer tandis qu’il se contente de leur fournir tout l’armement qui leur est nécessaire afin d’amasser les profits résultant de leursmorts, particulièrement des morts africains qui, malheureusement, ont attrapé le virus guerrier de l’Occident après les avoir côtoyés pendant des siècles. A tel point que les Rwandais ont exterminé 4 millions de leurs concitoyens en l’espace de seulement trois mois.

Comme beaucoup de personnes ne savent pas que l’Occident a revendiqué la civilisation de l’Afrique comme sa propre civilisation, elles restent souvent perplexes face aux contradictions qu’elles voient dans la société occidentale. Ainsi, elles ne peuvent comprendre, par exemple, comment l’esclavage et les droits de l’Homme peuvent coexister côte à côte.

Mais quand vous comprenez que l’un vient d’Europe (l’esclavage) et l’autre, d’Afrique (les droits de l’Homme), il n’y a absolument plus aucune contradiction.

En outre, comme ces personnes ne croient pas réellement en de tels concepts, elles ne manifestent qu’un intérêt de pure forme. Vous souvenez-vous que les Européens tenaient un livre dans leurs mains, dans lequel il était clairement indiqué : « Tu ne tueras point », en même temps qu’ils frappaient et tuaient nos ancêtres ? Pire, les bateaux sur lesquels ces derniers ont voyagé à travers l’océan Atlantique, avaient des noms bibliques , tels que « Le bon bateau de Jésus » , « Jean le Baptiste » et même « Cadeau de Dieu » … Aujourd’hui, M. Bush parle de Dieu et lâche des bombes qui tuent femmes et enfants dans le même souffle. C’est exactement ce que firent ses aïeux (les pères fondateurs) quand ils ont exterminé les Amérindiens , premiers habitants du continent américain. [Note d’Africamaat : En réalité, les premiers habitants d’Amérique étaient des Nègres. Les fouilles au Brésil l’ont prouvé (Pedra Furada : 50 000 ans avant notre ère).]

Cette dichotomie peut être observée dans bien des secteurs de la société occidentale, parce que

les Occidentaux ont simplement juxtaposé leur culture de va-t-en-guerre à la civilisation africaine et ont promu cette dernière comme la leur.

Maintenant vous pouvez comprendre pourquoi il y a tant d’injustice et d’exploitation d’une part, et de fausse philanthropie de l’autre, à travers le monde. Si vous vous êtes toujours demandé pourquoi il y a tant d’organisations humanitaires et chrétiennes partout en Afrique, apparemment toutes travaillant pour sortir les Africains de la pauvreté, alors que les Africains n’ont toujours pas accès à l’eau potable, et que leurs conditions ne font qu’empirer, maintenant vous savez pourquoi. La prochaine fois que les pays du G8 se réuniront et commenceront à s’extasier sur leur intention de sortir les Africains de la pauvreté, rendez-vous un grand service : éteignez votre télévision.

L’éducation de l’enfant noir a provoqué une grande peur parmi les Européens parce qu’ils connaissaient le génie des peuples qu’ils avaient asservis.

Qu’auraient-ils pu enseigner aux enfants africains dont ils avaient dérobé l’héritage ? Pour commencer, ils ne pouvaient certainement pas permettre aux enfants noirs et blancs de rivaliser sur le même plan, parce que les enfants blancs auraient été humiliés par la brillance des Africains. Le problème a uniquement été résolu quand la population blanche minoritaire a compris que c’était eux qui devaient décider des informations à transmettre ou retirer dans l’éducation de leurs étudiants noirs , d’autant plus que les blancs avaient le monopole dans l’écriture et la publication des livres, des manuels scolaires et d’autres matériels que les noirs allaient lire. Par conséquent, ils décidèrent simplement de donner à nos enfants une éducation d’une qualité inférieure. Le professeur Wilson dit que l’éducation de l’enfant noir n’a jamais été, et ne pourra jamais être, la même que celle de l’enfant blanc , parce que ce dernier doit apprendre comment gouverner et dominer les autres , tandis que l’enfant noir doit apprendre comment servir et obéir , d’où le rôle double du système éducatif occidental. Malgré toutes les belles paroles sur l’égalité, la déségrégation et le fameux slogan de M. Bush aux USA, « Aucun enfant oublié », le système éducatif en Occident n’a pas changé du tout depuis le temps de l’esclavage et continue à s’assurer que les enfants africains reçoivent une éducation inférieure par rapport aux enfants blancs. Pour maintenir ce système hiérarchique ils ont inventé toutes sortes de stratégies de façade, comme les tests d’aptitude intellectuelle, l’éducation spéciale, une hiérarchie entre les écoles, etc. En bref, ils continuent à enseigner à nos enfants comment être serviable et obéir, ce que rejettent évidemment nos jeunes garçons. En fait, c’est l’enseignement même que nos enfants reçoivent dans le système scolaire qui détruit leur estime et leur volonté de réussir, ce qui est exactement le but recherché. Par conséquent, ils perdent tout intérêt pour l’école, se retrouvent confrontés à de grandes difficultés, et finalement, ils abandonnent et deviennent des délinquants.

Cette crainte d’être humilié par les Africains est toujours très forte aujourd’hui. C’est l’une des raisons pour lesquelles beaucoup de Blancs abandonnent certaines professions et sports où le peuple noir se dirige, et pourquoi ils sont si hésitants encore à laisser entrer des Noirs dans certaines professions. Quand les Noirs entrent dans un secteur d’activité, les Blancs donnent l’impression que ce n’est vraiment pas très important. Cependant, ce comportement est simplement un mécanisme d’autodéfense qu’ils adoptent pour éviter les sentiments d’inadéquation, d’infériorité et la douleur d’être surpassé pas les Africains , autrement dit, les mêmes sentiments que leurs ancêtres ont ressenti il y a tant de siècles, quand ils ont rencontré des Africains pour la première fois.

Enseigner aux enfants africains leur passé glorieux aurait été contre-productif à cause de cette peur de l’Occident d’être humilié par les Africains, par conséquent ils ont décidé de déformer l’histoire tant africaine que mondiale en la falsifiant.

 

Par exemple, beaucoup de personnes sont aujourd’hui ignorantes du fait que la civilisation égyptienne précède de milliers d’années, celle de Rome, parce qu’elles ont faussement été présentées comme contemporaines ,alors que la civilisation romaine n’était même pas née au moment où on arrêtait de construire les pyramides en Egypte autour de la 14ème Dynastie.

Pire, la plupart des gens ne savent toujours pas qu’il y a plus de pyramides au Soudan qu’en Egypte , ou que c’est là où se trouve l’origine de ce style d’architecture En fait, la civilisation de Nubie (le Soudan) précède celle d’Egypte. Puisque la plus grande partie de notre peuple est inconsciente de l’importance du Soudan dans notre histoire, la catastrophe annoncée que représente le futur barrage Kajbar , les laisse totalement indifférents. Ce barrage, comme le barrage d’Aswan en Egypte , effacera pour toujours toute l’histoire antique de l’Afrique au Soudan , rendant ainsi inaccessible cette connaissance aux générations futures d’Africains.

Aujourd’hui, à cause de ces distorsions, le peuple noir est totalement ignorant de sa véritable histoire.

Au lieu d’enseigner aux enfants africains que leurs ancêtres, les anciens Egyptiens, étaient les vrais bâtisseurs de la civilisation, (les pyramides, les obélisques et les temples en restent la preuve aujourd’hui), ils leur apprirent que ce furent les Grecs et les Romains. Au lieu de dire qu’Imhotep l’Egyptien, était le père de la médecine , ils leur apprirent que ce fut Hippocrate. Au lieu de parler des premières universités fondées par leurs ancêtres à Tombouctou et à Djenné au Mali , on leur a appris que les Africains étaient un peuple avec une tradition uniquement orale qui ne connaissait rien à l’écriture. Au lieu de leur parler de la grande civilisation Shona du Zimbabwe , qui a construit une ville plus grande que Londres, ou le génie artistique de la civilisation Nok de Nigeria , on leur a dit que leur patrie était un continent « sombre », où leurs ancêtres primitifs, erraient dans les jungles sauvages du matin jusqu’à soir, pratiquant le cannibalisme , et qu’heureusement, Dieu a envoyé des bons et gentils chrétiens européens (Tarzan) pour les civiliser et leur apprendre la parole de Dieu et les sauver d’eux-mêmes. Pour enfoncer le clou,

ils ont inventé une hiérarchie raciale avec les blancs en haut et les Africains en bas, et l’ont justifié en disant qu’ils étaient un peuple « élu de Dieu »

et donc supérieur , que Dieu leur avait donné un « terrain débordant de lait et de miel », ( l’Afrique ), tandis que nos ancêtres étaient des païens, adorateurs du diable, que Dieu lui-même avait maudit, et, par conséquent, qu’ils méritaient d’être leurs esclaves. Ces mensonges vicieux continuent à être crus par des millions de gens, aussi bien noir que blanc aujourd’hui, et sont l’une des raisons du racisme effréné et chronique dans nos sociétés .

Aujourd’hui, l’Occident continue à promouvoir le génie africain comme le leur.

Par exemple, les Africains ont inventé la musique rock et le rap , mais c’est Elvis Presley que l’on a nommé le roi du rock ’n’ roll, tandis qu’Eminem est le premier rappeur à gagner un Oscar. De même, Bill Gates est devenu un nom très connu et un millionnaire. Mais, sans le génie de deux scientifiques africains , Mark Dean et Philip Emeagali, l’ordinateur ne serait pas devenu accessible à la plupart des gens sur la planète aujourd’hui

Voilà comment le lavage de cerveau et la mauvaise éducation des Africains et leurs enfants ont commencé en Occident et continuent de nos jours. Si leur plan a réussi, c’est parce qu’ils savaient que pour réussir ils devaient viser les enfants africains à un très jeune âge. Ils savaient, comme nos ancêtres, que « le comportement désiré en âge adulte est ce que l’on transmet depuis l’enfance » . C’est pourquoi depuis le début de l’esclavage, ils les ont privés de leurs noms et de leurs langues à la naissance. De plus, afin de soumettre les Africains à leur autorité, ils ont également utilisé la religion pour terroriser les enfants africains en leur enseignant l’histoire factice de la bible, plagiée du mythe égyptien d’Osiris, comme fait historique. Cette histoire leur a promis une vie de souffrance (l’enfer) s’ils étaient désobéissants envers leur maître (maître ici fait référence à l’esclavagiste, et non pas un être suprême comme tant de personnes noires croient par erreur), mais la richesse céleste après la mort s’ils obéissaient (le paradis).

La vraie tragédie est que cette histoire africaine déformée, que des générations d’enfants noirs ont été forcées d’apprendre par cœur, continue à être apprise littéralement par des millions d’Africains autour du globe, qui passent leur vie à attendre que ce « Superman » de l’antiquité nommé Jésus descende des cieux et les délivre des scélérats. L’ironie tragique est qu’aujourd’hui, ce sont des Africains, c’est-à-dire les victimes, qui continuent à perpétuer cette religion étrangère, imposée à nos enfants pendant l’esclavage. Ils sont les plus fanatiques, contrairement à la plupart des descendants de leurs oppresseurs, qui eux, ont depuis longtemps arrêté de croire en ce mythe. Les réparations ne peuvent jamais compenser les dommages incalculables que ce mythe a créé dans les vies de millions d’Africains, qui ont littéralement mis leur vie en suspens dans ce monde, parce qu’ils croient sincèrement que seule la mort est le commencement de leur vrai vie dans l’au-delà.

Voilà pourquoi leur machine de propagande doit persuader les noirs de continuer à croire en la fantaisie de la Bible, à croire que les Blancs sont supérieurs, que la civilisation occidentale est meilleure que celle de l’Afrique , qu’ils doivent se battre dans les guerres illégales menées par l’Occident, que l’Afrique est un continent sans avenir, que l’Afrique est pauvre, que la pauvreté, l’injustice et l’exploitation ont toujours existé dans le monde, que l’Afrique aura une explosion démographique (le surpeuplement) et mourra du sida (la dépopulation) en même temps (équation illogique), que les Africains doivent travailler dur pour promouvoir les intérêts occidentaux , ainsi que toutes les fausses croyances trop nombreuses pour être mentionnées ici. Voilà pourquoi leur média nourrit nos enfants 24 heures par jour avec des renseignements négatifs, conçus pour saper leur énergie, détruire leur confiance, intensifier leurs sentiments d’infériorité et de haine envers leurs semblables, et augmenter leur admiration pour les occidentaux. Le but est de faire de chaque enfant africain , un Michaël Jackson. Voilà la stratégie de destruction du psychisme africain que l’Occident a mis en place. Voilà pourquoi il est important que les parents africains et notre communauté comprennent ces forces négatives qui travaillent à détruire nos enfants, dans le but de retarder la libération de l’Afrique et de ses enfants.

C’est aussi la raison pour laquelle ils nous traitent de la façon la plus méprisable.

Nous souffrons de la plus mauvaise santé, vivons dans les conditions les plus horribles imaginables, nous sommes le groupe le plus méprisé et nous ne menons pas notre vie comme elle devrait être vécue. C’est pourquoi les chrétiens noirs disent souvent qu’ils « ne sont que des voyageurs » sur cette terre. Que dire d’autre quand on voit la vie que la plupart des noirs mènent dans ce monde ? Les Occidentaux par contre, vivent confortablement, mangent à leur faim, jouissent d’une bonne santé, apprécient la vie et vivent longtemps des jours heureux. Bref, ils sont vivants tandis que nous sommes morts, parce qu’ils nous ont tués. Mais nous pouvons être ressuscités en les effaçant de nos esprits de la même manière qu’ils ont effacé l’histoire africaine du nôtre. C’est ce que le Professeur Kamau Kambon essayait de faire comprendre quand il a dit, il y a deux ans, que

« la solution au problème de l’homme noir est l’extermination du Blanc. »

Beaucoup de personnes, dans leur ignorance, ont cru qu’il voulait parler de l’extermination physique des blancs. Il est ridicule de penser cela puisque l’Occident a des armes qui peuvent annihiler chaque personne africaine de la planète. Il est évident que ce qu’il a voulu dire, c’était que les noirs , pour sortir de leur état comateux, de morts vivants, pour profiter pleinement de la vie et vivre heureusement sur la terre, doivent tuer les blancs mentalement, métaphoriquement, en remplaçant leurs mensonges par la vérité.

Les Occidentaux n’admettront jamais volontiers la vérité parce qu’ils ont trop à perdre. Ils devraient admettre le vol de la civilisation africaine, le génocide des Africains et l’invention des mensonges. Mais, admettre soulèverait trop de questions. Par exemple, si la Bible est fiction, qui sont donc ses auteurs réels ? Est-il vrai que Shakespeare est l’un des auteurs de la bible, et que c’est pour cela qu’il est connu comme le plus grand écrivain de tous les temps.

S’il n’y a aucun peuple élu, qui sont les gens en Israël qui prétendent être des Juifs ?

Pourquoi ont-ils été placés là ? Pourquoi les Etats-Unis les défendent-ils si obstinément ? Quel est le but réel du pape ? Quels renseignements cachent-ils au Vatican ? Qu’ont-ils fait avec les documents pris en Afrique ? Qu’est-il vraiment arrivé pendant la deuxième guerre mondiale ? Pourquoi l’Eglise a-t-elle protégé des néo-nazis de l’Allemagne ? Cela soulèverait d’autres questions plus récentes, telles que : Qui a vraiment détruit les tours jumelles et le Pentagone, le 11 septembre aux USA ? Pourquoi ont-t-ils été détruits ? Qui est Ben Laden ? Pourquoi ont-ils été incapables de le trouver, même sérieusement malade ? Existe-t-il vraiment ? Pourquoi l’Occident a-t-elle menti au sujet de la guerre au Koweït ? Pourquoi a-t-on fait croire au monde que Saddam Hussein avait des armes de destruction massive en Irak, alors qu’il n’en avait pas ? Pourquoi Saddam Hussein a-t-il été attaqué et tué ? Pourquoi harcèlent-ils maintenant l’Iran ? Que cachent-ils ? Qui peut nous dire la vérité ? C’est à ces questions, et un million d’autres encore, que l’Occident n’a vraiment pas envie de répondre au monde après 500 ans de mensonges.

Displaying 1 Comments
Have Your Say
  1. Imhotep dit :

    sa nature le contraint tjrs à mentir pour obtenir ce qu’il veut,si ce n’est pas par le mensonge,ce sera par la violence

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Illustration du profil de Gary Nicolo

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Illustration du profil de Gary Nicolo

Recherchez et achetez un produit!

Méta