Published On: ven, Avr 21st, 2017

FAITES ATTENTION AU FLUOR ET DU CHLORE PRÉSENTS DANS L’EAU!

Avoir de l’eau pure pour boire, se laver et irriguer les champs est l’une des choses les plus précieuses qui existe sur la planète. On lit constamment dans les journaux que nous serons bientôt à court de pétrole et d’énergie, que ces ressources ne pourront durer encore que 20 à 30 ans. Mais encore plus alarmant, cela représente de 20 à 30 ans de plus que pour l’eau potable ? Déjà, dans de nombreuses parties du monde, le manque d’eau potable est le problème le plus important auquel fait face des millions de population.[1] Je dirais même qu’il est à craindre que dans les cinquante prochaines années, il y aura plus de conflits mettant en cause l’eau potable que le pétrole.

Pourquoi l’eau est-elle donc si importante ? Tout simplement parce qu’elle est essentielle à la vie. Et il est triste de constater que la plupart des gens n’arrivent pas à boire suffisamment. La vaste majorité des gens vivant dans le monde industriel (même là où l’eau est abondante) sont déshydratés.

QUANTITÉ

Dans nos sociétés développées, penser que le thé, le café, l’alcool, le soda ou d’autres formes de boissons fabriquées peuvent se substituer aux besoins quotidiens en eau pure naturelle pour le corps, est une erreur commune, mais potentiellement mortelle.[2]

L’eau est le solvant dans nos organismes et comme tel, il en règle toutes les fonctions, y compris l’action de tous les aliments solides dissous dans l’eau. En fait, chaque fonction du corps est contrôlée et dépendante d’un flux d’eau efficace. Pensez un instant juste à quelques-unes des fonctions que l’eau accomplit dans le corps :

  •    la circulation sanguine
  •     l’acheminement des substances nutritives dans nos cellules
  •     le rejet des cellules mortes
  •     la circulation du liquide lymphatique
  •     la circulation des impulsions nerveuses
  •      la circulation des hormones dans tout le corps
  •     le fonctionnement du cerveau

Si nous nous déshydrations, toutes ces fonctions (plus un millier d’autres) deviendraient non fonctionnelles. Malheureusement, c’est exactement ce qui arrive pour une grande majorité d’entre nous. En peu de temps, à mesure que nous nous déshydratons, notre mécanisme d’hydratation s’effondre[3], ce qui entraîne une déshydratation encore plus importante. Les symptômes de déshydratation chronique les allergies, l’asthme, des douleurs chroniques, la constipation, l’acidité, le dessèchement de la peau, et la contraction d’organes internes, pour en nommer que quelques-uns.

Nous devons consommer entre 2 et 3 litres d’eau pure par jour. Purs et frais (non embouteillés ou en conserve), les jus de fruits et de végétaux peuvent être substitués en partie à cette quantité, tout comme les infusions non diurétiques (sans sucre) mais en quantités limitées. En général, il toutefois est préférable de consommer de l’eau pure.

QUALITÉ

En général, aux États-Unis, les autorités fédérales et des État ont fait un travail remarquable en fournissant de l’eau « propre » pour le pays dans son ensemble. On n’entend presque jamais dire que l’eau est la cause d’épidémies comme le choléra aux États-Unis. D’autre part, reconnaître ce qui a été accompli ne signifie pas que nous devons fermer les yeux sur les problèmes existants.

Il faut garder à l’esprit, juste en ce qui concerne les MCLs (Maximum Contamination Levels – niveaux de contamination maximum) que l’eau à laquelle les districts adhèrent si fièrement représente tout simplement un compromis standard conçu pour que les districts puissent rencontrer un niveau de faisabilité économique.

En moyenne, juste aux États-Unis, l’eau qu’on boit contient actuellement plus de 2,100 produits chimiques toxiques que l’on sait causes des cancers, mutations cellulaires et de désordres nerveux. Cela n’est pas très surprenant puisqu’on utilise près de 100,000 produits chimiques quotidiennement, et ce sans compter les quelque 1,000 nouveaux produits qui sont ajoutés chaque année. En fait, selon le ministère de l’Environnement, les industries américaines génèrent environ 40 000 tonnes de déchets toxiques chaque année incorrectement traités.

Ce qui est probablement le plus surprenant cependant, c’est le fait que selon le ministère de l’Environnement, 53 000 000 d’Américains boivent inconsciemment de l’eau courante qui est polluée par des matières fécales, des radiations ou d’autres polluants. Selon le même ministère, environ 45 000 000 de personnes boivent de l’eau contaminée avec le parasite cryptosporidium qui a tué plus de 100 personnes dans Milwaukee en 1993. Et comme si cela n’était pas assez, plus de la moitié des Américains boivent de l’eau qui fut utilisée au moins une fois auparavant.[4]

Selon une publication spéciale d’ABC News. Les industries américaines génèrent quelque 88 millions de livres de déchets annuellement dont le ministère de l’Environnement estime qu’on se débarrasse incorrectement à 90%, et qui se retrouve finalement dans les réserves d’eau. Avec près de 100 000 produits chimiques maintenant en utilisation, et chaque année avec l’introduction de nouveaux produits chimiques, il est impossible pour les usines de traiter tous ces produits nocifs. Annuellement, près de 400 000 cas de maladie peuvent être attribués à de l’eau contaminée.

Avec tout le respect dû à l’important travail effectué par tous les départements de l’eau des États et les villes, il est toujours préférable de ne pas boire l’eau courante. Cela ne vous tuera pas immédiatement, mais aussi sûr que le soleil se lève tous les matins, cela compromettra votre santé à la longue. Ce qu’il faut savoir, c’est que vous devriez boire de l’eau filtrée (ou distillée).

Le Chlore

Le chlore est le premier désinfectant qu’on a l’habitude d’utiliser pour rendre l’eau buvable. Pour être clair, je ne préconise pas d’éliminer le chlore du processus de purification de l’eau. Ce serait stupide. L’utilisation du chlore permet d’éliminer beaucoup des maladies venant de l’eau, y compris la fièvre typhoïde, le choléra et la dysenterie. Lorsqu’on a cessé de mettre du chlore dans l’eau au Pérou, par exemple, il y a eu une épidémie de choléra de prés de 300 000 cas.

Cependant, il faut comprendre que :

  • Le chlore est une des substances toxiques les plus connues. Il dessèche la peau et endommage les cheveux tout en anéantissant les bactéries bienfaisantes dans les intestins.
  • Et les sous-produits du chlore (comme : le chloroforme, l’acide dichloro acétique et MX), que l’on trouve dans l’eau potable, se sont tous avérés cancérigènes.
  • Selon le Comité de la Qualité environnementale des États-Unis, le risque de cancer parmi les gens buvant de l’eau chlorée est 93 % plus important que parmi ceux dont l’eau de consommation ne contient pas de chlore, et ce avec une incidence plus élevée de cancer de l’oesophage, du rectum, du sein et du larynx ainsi que de la maladie de Hodgkin.
  • Le chlore est fortement impliqué comme un facteur principal d’athérosclérose et de crises cardiaques.
  • Par les mêmes mécanismes qui font que le chlore fait rétrécir les vaisseaux sanguins qui alimentent le coeur, il fait aussi rétrécir ceux qui alimentent le cerveau. Par conséquent, le chlore a été impliqué comme  facteur principal dans le début de sénilité.

Il est bien évident que l’utilisation du chlore dans l’eau potable a aidé à stopper la diffusion de plusieurs maladies virulentes venant de l’eau. D’autre part, il est tout aussi évident que ce chlore dans l’eau potable a des implications sérieuses pour la santé à long terme. Ce qu’il faut retenir sur le chlore, c’est qu’il doit certainement continuer à être utilisé dans le procédé de purification de l’eau de la ville, mais cela signifie aussi que vous devez par contre l’éliminer de votre eau de consommation chez vous.

Le Fluor

Au risque d’être accusé d’être un luddite, jetons un coup d’oeil sur l’utilisation de fluor dans l’eau potable.

Pourquoi du fluor dans l’eau ? En fait l’eau contient en soi un peu de fluor. La fluoration est un processus qui permet d’ajuster le niveau de fluor dans l’eau potable, pour théoriquement protéger des caries dentaires. Cette concentration varie de 0.7 à 1.2 parties par million (ppm). Alors qu’il est vrai que le fluor « organique » lui-même est présent naturellement dans le sol, l’eau, les plantes et beaucoup de produits alimentaires[5], le fluor « industriel » employé dans l’eau fluorée est le produit de déchets toxiques[6].

Est-il efficace ? C’est une question de plus au milieu du débat. Depuis que la fluoration de l’eau a commencé, l’incidence des caries dentaires a baissé significativement aux États-Unis. L’eau fluorée marque des points ! Mais attention, elle est descendue dans tout le pays, même dans les États où l’eau n’est pas fluorée ! En fait, il n’y aucune preuve statistique que le fluor (qu’il soit dans l’eau ou dans la pâte dentifrice) fait un iota de différence en matière de santé dentaire[7]. Toute l’amélioration en santé dentaire que nous avons vue aux États-Unis peut facilement être attribuée à une meilleure hygiène dentaire (brossage et soie dentaire) et non à la fluoration. Ce qui nous amène à la question : Est-ce dangereux ?

Bien, pour faire la part des choses, la fluoration de l’eau des municipalités est soutenue par le Service de Santé publique américain[8], l’Association Dentaire Américaine[9], l’Association Médicale Américaine[10], l’Association américaine du Coeur, la Société Américaine du Cancer et l’Académie Nationale de Sciences. D’autre part, les effets toxiques dévastateurs du fluor sont bien documentés par des organismes dans la ligne du courant dominant comme :

  • De nombreux articles publiés dans le Journal de Médecine de la Nouvelle Angleterre et le Journal de l’Association Médicale Américaine mettent en doute la sécurité de la fluoration.
     
  • L’Institut National de l’Environnement et des Sciences de la Santé a démontré que le fluor peut causer le cancer.
  • Des scientifiques au ministère de l’Environnement se sont opposés à la fluoration, parce qu’ils ont confirmé qu’elle ne réduit pas les caries dentaires et qu’il y a la preuve claire que le fluor cause le cancer.
  • L’institut de Pasteur en France et l’Institut Nobel en Suède ont permis que le fluor soit interdit en France et en Suède, parce que les risques pour la santé d’employer le fluor sont bien plus importants que n’importe quel avantage possible.
     
  • La fluoration est aussi interdite entre autres en Finlande, en Hollande, au Chili et au Japon.

Le fluor est une toxine puissante[11] qui s’accumule (environ 50 % par jour chez les adultes et 75 % par jour chez les enfants) dans le corps. Chaque exposition reste dans votre corps et s’ajoute aux niveaux accumulés. Et c’est la clef. Nous sommes constamment exposés aux hauts niveaux de fluor ailleurs que dans l’eau. On en trouve dans la pâte dentifrice.[12] On en pulvérise sur notre alimentation.[13] Il est présent dans des médicaments allant des pilules de régulation des naissances aux antibiotiques. On en trouve dans les boissons gazeuses qui sont fabriqués avec de l’eau fluorée. Une fois que vous regardez l’ampleur du problème, vous vous rendez compte qu’il n’y a aucune façon au monde pour déterminer votre consommation de fluor, mais c’est à coup sûr malsain parce que beaucoup trop. Les problèmes de santé associés au fluor comprennent :

  • destruction du système immunitaire
  • jusqu’à 39 % d’augmentation des divers cancers — avec une étonnante augmentation de 80 % du cancer rectal
  • changements génétiques dans le sperme et d’autres cellules
  • l’augmentation spectaculaire des accidents cardiaques
  • fragilité des os[14]
  • fatigue chronique
  • désordres gastro-intestinaux
  • augmentation de la mortalité infantile
  • éruptions cutanées après baignade
  • fausse-couche
  • vertiges
  • problèmes de vision – incluant la cécité
  • sans parler des dents tachées

Aussi, il est établi que le fluor est un inhibiteur d’enzyme extrêmement puissant.

De quel droit forcer les gens à supporter une telle substance potentiellement toxique dans leur eau potable[15] sans avantages prouvés.[16]

Et j’oubliais presque le rapport aluminium/fluor. Une nouvelle recherche a révélé que le fluor dans l’eau potable fait que l’aluminium que nous ingérons est davantage bio­disponible. En présence de fluor, plus d’aluminium passe la barrière circulatoire du cerveau pour s’y déposer. Comme on l’a rapporté dans « la Recherche Cérébrale », Vol. 7 84:98, le résultat néfaste constaté est que la combinaison d’aluminium et de fluor cause les mêmes changements pathologiques du tissu cérébral que celui trouvé chez des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer. Entendons-nous bien, je ne dis pas que l’aluminium/fluor est la cause de la maladie d’Alzheimer. Ce serait prématuré. Tout ce que je dis, c’est qu’il pourrait être prudent de limiter votre exposition tant que nous n’en saurons pas plus, d’une façon ou d’une autre.

BAIN

Il en ressort, qu’il ne suffit pas de s’inquiéter seulement de l’eau que vous buvez. L’eau dans laquelle vous vous baignez et vous douchez est également, sinon plus, importante.

  •      Vous absorbez plus de chlore par votre peau avec une douche de 15 minutes d’eau chaude[17] que vous le feriez en buvant 8 verres de la même eau cours de la journée. (La même chose pour l’eau embouteillée.)
  •     Juste pour l’essayer, arrêtez-vous en passant à votre piscine locale et procurez-vous un ensemble pour tester le chlore. Remplissez un verre de votre eau courante locale et testez-la. L’eau changera de couleur selon la teneur en chlore de votre eau. Remplissez maintenant un autre verre de l’eau du robinet. Cette fois, trempez-y votre main pendant 60 secondes avant de faire le test. Vous remarquerez alors comment l’eau ne montre plus d’indice de chlore. Juste en 60 secondes vous avez absorbé dans votre corps tout le chlore contenu dans cette eau par votre main. Le facteur absorbant est spectaculaire. (Note : plus vous êtes jeune, plus votre peau a tendance à être absorbante. Et les femmes doivent particulièrement prendre note que le tissu de la poitrine est le tissu le plus absorbant du corps. Trempez votre sein dans la même eau et il absorbera tout le chlore en 20 secondes.)

Le truc est que si vous voulez protéger votre peau (et votre corps aussi), vous devez installer une défense à la surface de l’épiderme. Une fois qu’une substance a passé à travers cette couche dure de cellules mortes de la surface de la peau, il lui est généralement plus facile de passer à travers la couche vivante de l’épiderme pour ensuite pénétrer dans le corps.

BIODISPONIBILITÉ

Bien que toute l’eau consiste en les mêmes molécules de base H 2O, l’eau varie néanmoins selon que ces molécules se tiennent ensemble pour former « des groupes de molécules d’eau ». En simples mots, c’est dans la taille de ces regroupements que l’eau diffère.

Plus petits sont les regroupements, plus l’eau est biodisponible — et plus facilement elle est capable de pénétrer à travers les parois des cellules, pour circuler dans en gros dans le corps.

Ce qui assure la liaison des molécules d’eau entre elles en grappes est la tension superficielle. C’est ce que vous voyez quand vous lavez votre voiture lorsque l’eau se forme en petites perles sur le capot. En lavant sa voiture, on emploie un détergent pour rompre cette tension superficielle, ce qui rend l’eau plus humide et capable de mieux nettoyer. Évidemment, on ne peut pas employer de détergent pour « améliorer » la bio­disponibilité de son eau potable.

Mais vous pouvez employer la magnétisation. La magnétisation de l’ eau potable casse sa tension superficielle, la rendant plus humide et plus utilisable par votre corps. De plus, il y a un avantage secondaire important. L’application d’un champ magnétique à l’eau élève son pH. Cela a une importance vitale comme nous le verrons dans le chapitre portant sur le nettoyage du foie et du sang.

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES

 Vous devez traiter l’eau qui entre dans votre maison pour enlever le chlore, le fluor, les résidus chimiques, les métaux lourds, les bactéries, les parasites, etc., de cette eau. Et vous devez enlever toutes ces toxines non seulement du robinet où vous vous abreuvez, mais aussi de celui d’où vous vous lavez. Comment cela ? Vous avez à vrai dire seulement 4 possibilités :

  1. Installez un système de traitement de l’eau à partir de l’entrée d’eau de la maison. C’est évidemment la façon la plus chère de résoudre le problème, mais si vous optez pour un bon système qui enlève toutes les toxines, c’est la meilleure façon de faire.
  2. Il est sans contredit qu’un bon distillateur fournit l’eau « la plus propre » que vous puissiez obtenir; mais vous devez vous assurer qu’il contient un filtre de charbon de bois, puisque les toxines comme le chlore se vaporisent et se condensent à nouveau dans l’eau que vous essayez de purifier.
  3. Des unités d’osmose inversées produisent une eau potable de bonne qualité. Le problème que j’ai avec ces unités vient de ce que cela gaspille une quantité énorme d’eau — beaucoup de gallons perdus pour chaque gallon d’eau utilisable. Je ne suis pas vraiment sûr que ce soit justifiable de nos jours avec le manque d’eau évident auquel nous devrons faire face.
  4. Un bon filtre à eau est probablement la meilleure option, mais garder à l’esprit qu’il vous coûtera plus de 29.95 $ ou même 100 $. Pour trouver celui qui enlèvera vraiment TOUTES les mauvaises substances, en laissant les minéraux avantageux, vous devrez payer $250-$300.
  • Il y a une autre question à considérer. L’eau déminéralisée, par définition, ne contient aucun minéraux. Pendant des années, il y a eu beaucoup de débats à savoir si c’est bon ou mauvais. Les distillateurs prétendent que l’eau déminéralisée est plus naturelle — comme l’eau de pluie et l’eau de glacier — et que les minéraux dans l’eau finissent dans les articulations. L’argument contre des distillateurs est que la plupart des animaux boivent de l’eau qui a eu un contact avec la terre, et qu’elle a acquis un haut taux de minéraux[18]. Les principaux exemples sont la haute teneur minérale de l’eau des Hunzas et l’eau pleine de calcium de corail des îles d’Okinawa — deux secteurs renommés pour l’âge et la santé de leurs habitants. Quant à moi, je pense qu’il importe, si vous buvez de l’eau déminéralisée,que vous vous assuriez que votre alimentation fournisse une provision abondante de minéraux.Et quant à la question de l’eau chargée de minéraux menant aux dépôts communs, des études ont prouvé que le calcium qui se dépose dans les articulations vient de l’intérieur du corps,issus de vos propres os à cause de trop d’acides dans la nourriture.
  • Boire 8 à 12 verres d’eau pure par jour.
  • Quand c’est possible, employez un contenant de verre pour votre eau, pas de plastique Évitez absolument l’eau potable qui a une odeur forte ou le goût du plastique.
  • Appliquez un champ magnétique à votre eau pendant au moins 20 minutes (selon la quantité).
  • Si vous n’employez pas un système de purification domestique central, n’oubliez pas d’utiliser un bon filtre de douche pour enlever le chlore de l’eau.

SOURCE: http://membre.megaquebec.net/3dmage/bioenergy/miracledoc-fr/SOIF-11/soif-11.htm


Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Recherchez et achetez un produit!

Méta