Published On: mar, Mar 7th, 2017

UN BOULANGER D’ORIGINE SÉNÉGALAISE REMPORTE LE PRIX DE LA MEILLEURE BAGUETTE 2015

7617352-11767433Djibril Bodian, artisan au Grenier à Pain dans le quartier des Abbesses, remporte pour la deuxième fois le grand prix décerné par la Mairie de Paris. Il fournira l’Élysée pendant un an.
La meilleure baguette de Paris est de retour dans le XVIIIe! Après deux ans dans le XIVe, le prix attribué par la Mairie de Paris revient pour sa vingt-et-unième édition à Djibril Bodian, boulanger au Grenier à Pain, rue des Abbesses. L’artisan avait, fait rarissime dans l’histoire du concours, déjà gagné en 2010.

Son sort a été scellé jeudi dans les salons de l’Hôtel particulier de la Chambre Professionnelle des Artisans Boulangers-Pâtissiers de Paris (Quai d’Anjou, VIIe), partenaires du palmarès.

Les 231 baguettes déposées le matin même – tous les artisans-boulangers de la capitale étaient invités à participer – ont été goûtées à l’aveugle sur cinq critères (la cuisson, le goût, la mie, l’odeur et l’aspect) par un jury de quinze membres, présidé par Olivia Polski, adjointe à la Maire en charge du commerce, de l’artisanat, et des professions libérales et composé de professionnels, d’internautes tirés au sort, de Virginie Basselot (chef étoilée du Saint-James), deGuillaume Gomez (chef du Palais de l’Élysée) et d’Antonio Teixeira, lauréat 2014. Les pains devaient mesurer entre 55 et 65 cm, peser entre 250 et 300 grammes et avoir une teneur en sel de 18 grammes maximum par kilo de farine.

«Jamais je n’aurais pensé pouvoir de nouveau gagner»
Djibril Bodian remporte 4 000 € et fournira, dès le mois de mai, l’Élysée tous les matins pendant un an. Une remise de prix aura lieu en présence d’Anne Hidalgo lors de la Fête du pain, sur le parvis de Notre-Dame, du 8 au 17 mai 2015.

«J’avais envie depuis longtemps de retenter ma chance. C’était un plaisir de concourir à nouveau, mais franchement, et je le dis très honnêtement, jamais je n’aurais pensé pouvoir de nouveau gagner, même si je sais que la baguette que je fais est excellente! Si j’avais un message à délivrer, notamment à ceux qui veulent suivre cette belle profession d’artisan boulanger ce serait: travaillez, persévérez. Un jour, vous serez récompensés!» a déclaré dans un communiqué le boulanger d’origine sénégalaise, qui a dû attendre cette année pour re-présenter sa baguette. Il travaille au Grenier à Pain des Abbesses depuis mars 2004, où il a commencé comme apprenti. Il est aujourd’hui gérant. Selon Le Parisien, avec le prix remporté en 2010, son chiffre d’affaires avait augmenté de 30%

SOURCE: http://www.lefigaro.fr/sortir-paris/2015/03/27/30004-20150327ARTFIG00130-la-meilleure-baguette-de-paris-se-deguste-aux-abbesses.php

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Illustration du profil de Gary Nicolo

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Illustration du profil de Gary Nicolo

Recherchez et achetez un produit!

Méta