Published On: mar, Avr 18th, 2017

UN ENTREPRENEUR MALGACHE CRÉE DE L’ENGRAIS BIOLOGIQUE A BASE D’EXCRÉMENTS DE CHAUVES-SOURIS

L’innovation est la clé qui ouvre les voies du succès aux entrepreneurs. Elle est cette « chose » qui crée de la valeur ajoutée et marque la distinction dans ce contexte de globalisation. Si elle est très importante, il en reste qu’il faut du génie pour le saisir. Eric Rajanoary lui en a fait d’une pierre un coup. PDG du groupe Guanomad, aujourd’hui, le businessman malgache, diplômé en Expertise comptable, doit sa réussite « au fiente de chauve-souris ». Eh oui ! Son histoire ressemble à celle d’un film de fiction. Découvrez le portrait de celui qu’on appelle « le Batman africain »

 Son parcours

Né à Paris, Erick Rajaonary y est retourné afin de poursuivre ses études supérieures. Il a décroché le diplôme d’expert-comptable à Lyon en 1990. Petit-fils d’un premier chirurgien-dentiste à Madagascar et fils d’un médecin stomatologiste, le premier également dans le pays, sa vocation était auparavant dans la médecine, suite à une logique familiale. Mais il n’a pas emboîté leurs pas ! Il revient dans son pays pour travailler au sein du Secrétariat Technique à la Privatisation en tant qu’expert financier entre 1998 et 2002. Ensuite, débute une carrière en tant que consultant aussi bien à Madagascar qu’en France pendant trois ans. Le PDG du groupe Guano MAD est marié et père de quatre enfants et grand-père d’une petite fille.

Eric Rajaonary un fervent croyant
Parlant de caractère, les gens le trouvent sympathique. Il est ouvert à tous. Mais il aime bien marchander les produits. En outre, ses employés le considèrent comme un patron qui les écoute bien, conciliant, tolérant et négociable. « J’aime bien leur donner des responsabilités avec des moyens nécessaires. Ils ont ensuite une obligation de résultats. Par contre, je déteste quand on m’évoque des problèmes sans me proposer des solutions », dit-il. Erick Rajaonary se charge en ce moment des relations publiques et de la supervision de son groupe. « Depuis que je suis entouré de très bonne équipe jeune, j’ai trouvé maintenant l’équilibre entre mes occupations professionnelles et ma vie familiale », a-t-il confié. Comme loisirs, il fait du tennis et un peu de musculation. C’est un Rotarien depuis presque dix ans. Il aime les sucreries, la charcuterie et les salades. « Je suis également un protestant pratiquant », a-t-il témoigné. Interrogé sur la vie politique, le PDG du Guano MAD a répliqué qu’il était tenté compte tenu de la situation actuelle et des sollicitations à plusieurs reprises des notables d’Amoron’i Mania d’où il est originaire. « Mais je n’ai pas envie de m’y mettre. Un jour viendra ! », A-t-il conclu.

Le Groupe GuanoMad
Le groupe GuanoMAD est spécialiste de l’engrais biologique à base d’excréments de chauve-souris. Son histoire Rajoanary la raconte à qui veut l’entendre. En effet, « Cela a commencé par une conversation avec un ami en octobre 2005, sur le guano en Amérique Latine. S’ensuit alors une profonde discussion à propos de ce nouveau projet, celui d’exploiter le bat guano dans des grottes potentielles à Tuléar (Sud – Ouest de Madagascar). Une visite de deux à trois grottes dans le Sud a suffi pour me convaincre et en novembre 2005, j’ai décidé d’enclencher toutes les études techniques (les analyses physico-chimiques et micro biologiques du guano, les tests sur terrains) et les démarches administratives et juridiques afférentes à l’exploitation des grottes. » Pour lancer cette idée au début utopique aux yeux de son entourage, le businessman a du vider toutes ses économies.

Son concept est innovateur
Le concept repose sur la valorisation du caractère naturel et BIO du produit. Et donc intégrer dans l’esprit des consommateurs la notion de développement durable. A travers la commercialisation du produit, on développe quatre concepts :
• Développement de l’agriculture BIO,
• Lutte contre l’insécurité alimentaire : à savoir qu’aujourd’hui la seule manière de sortir de la pauvreté c’est le développement de l’agriculture à Madagascar. Nous avons aujourd’hui 36 millions d’hectares de terres cultivables et on exploite que 3 millions d’hectares.
• Protection de l’environnement : l’usage du produit guanomad contribue énormément dans la gestion du sol (le guano nourrit le sol), de l’eau (à travers la dépollution) et de la biodiversité (le produit améliore l’écosystème).
• Et enfin le développement rural. L’extraction du guano dans les zones enclavées implique la construction de routes et pistes, la contribution dans l’amélioration de la vie sociale des villageois par la création d’emplois, le versement d’une ristourne (calculé en fonction des quantités extraites) au village, à la commune et à la région, et enfin par la participation financière volontaire de Guanomad dans différentes actions sociales (éducation, santé etc….)

« Le prix de vente de mon produit était à l’époque deux fois moins cher… »
Erick Rajaonary a utilisé sa carte d’expert-comptable pour viabiliser son projet. En fait, « le prix de vente de mon produit était à l’époque deux fois moins cher que celui des engrais chimiques. J’avais ainsi tout pour gagner car il s’agit d’un produit fabriqué localement permettant de créer des emplois tout en désenclavant des zones reculées. Ce projet contribue en plus au développement local au lieu d’importer des engrais chimiques entraînant la fuite de devises et la destruction des sols au fil du temps », a-t-il rajouté.
En 2013, Eric Rajonary a remporté le trophée Africa Awards for Entrepreunariaship. En attendant, le Guanomad compte s’exporter sur le marché européen et américain d’où les produits sont déjà appréciés. Déjà présent dans six pays africain, le groupe ne compte pas rester en aussi bon chemin.

SOURCE: http://lentrepreneuriat.net/sucess-storieseric-rajaonary-le-bio-entrepreneur-africain

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Articles du site

CHATROOM

[chatroom]

Recherchez et achetez un produit!

Méta