Published On: lun, Déc 19th, 2016

UNE CONGOLAISE INVENTE DES ROBOTS POUR REGULER LA CIRCULATION ROUTIERE

robotkinThérèse Izay Kirongozi, ingénieure en électronique industrielle diplômée de l’institut supérieur des Techniques appliquées (ISTA), a été la chef de projet de ces robots roulages intelligents conçus par l’association Women’s Technologies. 

Des robots humanoïdes régulent la circulation routière de Kinshasa depuis l’année dernière. Thérèse Izay Kirongozi, ingénieur en électronique industrielle et femme hors du commun, est la « marraine » de ces robots intelligents qui ont été mis au point par l’association Women’s Technology (Wotech), dont elle est la présidente.

Que font ces robots roulages intelligents ?

Le premier robot est opérationnel depuis juin 2013. Ce robot de première génération a été conçu pour sécuriser le passage des piétons sur le boulevard de Lumumba. Installé sur un côté du boulevard, ce robot intelligent de 2,50 mètres lève ou plie le bras afin d’aider les piétons à traverser et de réguler le flux des véhicules. A lui seul, ce robot roulage combine les fonctions d’un officier de régulation routière et de feux de circulation. Fonctionnant à l’énergie solaire, le robot « parle » aux piétons. Il indique aux piétons à quel moment ils peuvent traverser le boulevard et quand ils doivent patienter. L’attente est ponctuée d’une chanson rappelant aux piétons les principes de base de la circulation routière.

Le deuxième robot roulage intelligent a été mis en service en octobre 2013, au centre d’un carrefour devant le parlement congolais. Plus évolué que le premier, celui-ci endosse pleinement les fonctions d’agent de la circulation, et son autonomie est assurée par un panneau solaire installé au-dessus de sa tête. Concrètement, Il pivote son buste et lève les bras, à l’instar d’un agent, afin de stopper les véhicules dans un sens, et d’autoriser les véhicules à avancer dans l’autre sens.


La technologie alliée à l’esthétique

Ces robots humanoïdes, que les piétons et les usagers de la route apprécient davantage que les agents de la circulation routière, sont fabriqués en aluminium de telle sorte qu’ils puissent résister au climat équatorial. Le deuxième robot roulage, conçu avec une électronique haute technologie, est doté d’un système de détection des piétons qui s’apprêtent à traverser la chaussée, ainsi que de caméras installées dans ses « yeux » et dans ses « épaulettes », lesdites caméras filmant la circulation routière en permanence. Une antenne fixée sur sa tête permet de transmettre les données vers le centre de contrôle, qui peut stocker celles-ci via une transmission IP (Internet Protocol).
Les deux robots roulages intelligents, qui font la fierté des habitants de Kinshasa et suscitent la curiosité des étrangers de passage, sont d’une esthétique remarquable qui laisse plus d’un usager pantois.

Trois nouveaux robots destinées à réguler la circulation routière aux carrefours encombrés de la ville de Kinshasa ont été remis mardi aux autorités de la République démocratique du Congo, ont constaté des journalistes de l’AFP. L’association congolaise d’ingénieurs Women’s technology a remis ces trois nouveaux robots – surnommés Tamuke, Mwaluke et Kisanga – aux autorités.
Chaque robot de 250 kg et de 2,50 m, doté de panneaux solaires, a coûté 27.500 dollars. Ils viennent s’ajouter aux deux prototypes déjà installés à Kinshasa depuis 2013 mais en sont « une version améliorée ».

Comment fonctionnent-ils?

Le robot lève les bras, comme le ferait un agent de circulation humain, pour bloquer une voie et laisser passer les voitures sur l’autre voie, avec son plastron qui passe du vert au rouge. « Le robot réagit beaucoup plus vite aux commandes. Bref, les composants électroniques sont beaucoup plus performants que la première génération » de machines, a expliqué à l’AFP l’ingénieur Thérèse Izay, chef de projet à Women’s Technology. »Nous avons amélioré notre technologie » en ajoutant « des feux statiques au niveau des cuisses », en plus de ceux qui sont sur le thorax, pour prendre le relais en cas de panne, a souligné Mme Izay.
En aluminium et conçus pour résister aux rigueurs du climat équatorial, ces robots peuvent filmer les violations au code de la route grâce à des caméras de surveillance, qui fonctionnent même si le robot est hors-service. Les images sont envoyées en temps réel à la police, qui peut analyser tous les mouvements dans un périmètre d’au moins 200 mètres. « Ces informations permettront de poursuivre les gens qui ont commis des infractions sur la route », a expliqué Mme Izay.

Les infractions sont nombreuses, et souvent mortelles. Depuis 2007, « 9.717 accidents de la route dont 2.276 » mortels, ont été enregistrés à Kinshasa, a indiqué le général Célestin Kanyama, chef de la police dans la capitale congolaise. « Ces robots seront d’un apport important pour la police », a-t-il estimé.
Cependant, le robot « ne remplace pas l’agent de police qui se trouve sur le site. Il ne va pas poursuivre les inciviques qui brûlent le feu » ni les éduquer ou encore les sanctionner, a averti le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta.Women’s Technology a proposé aux autorités l’achat de 30 machines semblables pour les grands carrefours de la capitale. Cinq machines ont d’ores et déjà été envoyées dans la province du Katanga (sud-est), dont trois pour la capitale provinciale, Lubumbashi.

SOURCE: http://www.ichrono.info/index.php/high-tech/item/1515-des-robots-humanoides-regulent-la-circulation-routiere-a-kinshasa




Ecouter la radio Ki-Muntu: 

 http://afrikhepri.org/radio-ki-muntu/

Acheter et vendre sur le site ecommerce: http://www.isowo.co

Inscrivez-vous sur le réseau social africain: https://www.afrikhepri.com


Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Articles du site

CHATROOM

[chatroom]

Facebook Recent Comments

Recherchez et achetez un produit!

Méta