JEAN-PAUL NYOMA, INVENTEUR D’UNE MACHINE A COMPTER LES PIECES DE MONNAIE

  • 22
    Partages

L_accumulateur_d_nergie_Nyoma_TechnologyJean-Paul Nyoma est un inventeur autodidacte de nationalité camerounaise qui est surtout connu pour avoir mis au point un accumulateur d’énergie en 2005. Malgré le fait qu’il ait dû arrêter ses études en classe de 5e, Jean-Paul Nyoma n’en est pas moins devenu inventeur. Il faut dire qu’il était passionné d’électronique bien avant de quitter l’école. Jean-Paul Nyoma a toutefois reçu une formation  » informelle  » en électricité automobile.

L’idée de la conception de cet accumulateur d’énergie date de l’année 2004 ; période au cours de laquelle Yaoundé a connu de nombreuses coupures de courant (délestages). C’est en 2005 qu’il met au point son appareil qui, conçu avec des objets de récupération, fonctionnerait comme un groupe électrogène de secours. Les performances de l’accumulateur ont été améliorées plusieurs fois. Il semblerait que son autonomie de départ ait été de 6h et serait passée à 12h.

L’accumulateur, qui emmagasine l’électricité et la fournit grâce, entre autres, à une batterie, a une puissance de 250 watts et pourrait ainsi alimenter de nombreux appareils comme : un ordinateur, quelques lampes, une chaîne musicale, un poste téléviseur, etc. L’appareil de Jean-Paul Nyoma peut accumuler de l’énergie de trois façons que sont : les panneaux solaires (photovoltaïques), le moteur d’une voiture ou une prise de courant électrique. Cette invention a été présentée au public camerounais lors des Journées Technologiques Nationales en 2008.

Jean-Paul Nyoma est aussi l’inventeur d’une machine à compter les pièces de monnaie qu’il a conçue en 2004. L’idée lui est venue après avoir constaté les difficultés qu’avaient certains exploitants de casino à compter leurs sous manuellement. D’une part, l’appareil comprend un sélecteur qui peut se positionner entre les chiffres 10 et 2 000. D’autre part, on peut sélectionner le type de pièces de monnaie que l’on souhaite obtenir. Ainsi, on peut sélectionner 50 pour le nombre de pièces que l’on désire, et 100 pour le type de pièces que l’on veut. La machine, dans ce cas, sortira 50 pièces de 100 F CFA (soit 5 000 F CFA). Jean-Paul Nyoma a conçu différents modèles en fonction de la capacité de traitement des pièces (de 900 pièces à 5 000 pièces) et les prix varieraient entre 215 € et 380 €.

En tant qu’autodidacte, Jean-Paul Nyoma donne une belle leçon qui montre que le développement industriel de l’Afrique ne saura se passer de l’apport de tous ses talents, y compris ceux qui n’ont pas fait d’études supérieures dans des domaines scientifiques et technologiques.

(Source Kumatoo)

Laissez un commentaire!

  • 22
    Partages