Minerva Mundi, d’Hermès Trismegiste

  • 6
    Partages

D’inspiration égyptienne, il réunit plusieurs parties assez hétérogènes. Ce texte capital est habituellement connu sous l’appellation de « Korê Kosmou », (ou Minerva Mundi en latin), dont la meilleure traduction paraît être la « Vierge du Monde ». Dans cette cosmogonie, la déesse égyptienne Isis révèle à son fils Horus ce qu’a été  le rôle d’Hermès dans la genèse du Monde et des dieux, la création des âmes, la naissance du Zodiaque et des astres, l’origine des êtres vivants, la faute des âmes et leur incorporation dans le corps des hommes,  la formation de la Terre, les crimes des humains et la promesse d’un renouveau. Plusieurs rédacteurs ont manifestement ouvré à la constitution de ce traité métaphysique dont le sujet demeure néanmoins globalement cohérent malgré l’insertion de plusieurs importantes digressions.


  • 6
    Partages

more recommended stories

Envoyer un message