Published On: mar, Fév 14th, 2017

DANS L’ANTIQUITÉ, LES ÉGYPTIENS ONT INVENTÉ LE TEST DE GROSSESSE ET LA CONTRACEPTION

Vous pourriez être dubitatif concernant ce test de grossesse mais il existe vraiment. Non seulement il y a des milliers d’années ces gens intelligents ont trouvé des remèdes naturels pour soigner pratiquement toutes les maladies grâce à leurs mélanges d’herbes, d’épices, d’aliments… mais ils semblent également avoir trouvé un test de grossesse maison qui fonctionne réellement.

test1

Comment réaliser  ce test de grossesse?

La technique est extrêmement simple. On met du blé et de l’orge dans une tasse, la femme en question urine ensuite sur ces graines, recouvre la tasse avec un chiffon et revient voir le lendemain. Si les graines ont germé elle est enceinte et si elles n’ont pas germé elle ne l’est pas. Ils ont même affirmé pouvoir déterminer si c’était un garçon ou une fille si c’était l’orge ou le blé qui avait le plus germé. Les chercheurs ont testé cette technique dans les années 60 et ont découvert qu’elle était précise à 70%.

Cette technique semble être aussi précise que les techniques actuelles, surtout lorsqu’il s’agit d’un test de grossesse bon marché. Cet ancien test fonctionne sur le même principe que le moderne, il y a une réaction chimique qui est présente uniquement lorsque les femmes sont enceintes.

Comme vous pouvez le constater ce test est très simple à réaliser et il  devrait vous faire économiser de l’argent. Nous avons beaucoup à apprendre des anciens Égyptiens et de leur médecine naturelle.

 

condom egypte antique XIXe dynatsieOn retrouve les premières traces de préservatifs vers 1350 avant JC en Égypte. Le préservatif était alors composé de lin coloré, trempé dans l’huile d’olive. Il était utilisé sur les momies par les embaumeurs, mais nous ne savons pas si c’était pour des raisons sacrée ou sexuelles.

On a aussi connaissance de préservatifs fabriqués à partir de membranes intestinales de moutons, surtout utilisés contre les maladies infectieuses.

Pour empêcher la grossesse, on utilise couramment la pilule contraceptive, composée d’hormones (œstrogènes) censées inhiber une partie du cerveau (le complexe hypotalamo-hypophysaire), et ainsi empêcher le développement d’un fœtus. Les Égyptiens anciens semblaient avoir compris cela car ils utilisaient des pilules artisanales.

En réduisant en poudre des graines de grenade, il fabriquaient grâce à de la cire des petits cônes contraceptifs. En effet, le fruit du grenadier contient un œstrogène naturel !

Et ce n’est pas tout. Les Égyptiens utilisaient aussi des crèmes que l’on pourrait comparer avec nos spermicides actuels. Mélangés à du miel, des dattes ou à d’autres substances, des excréments de crocodiles ou d’éléphants étaient régulièrement utilisés dans les pommades et onguents prescrits, voici près de 3800 ans, par les médecins égyptiens. Leur fermentation en faisait d’excellents spermicides.

See more at: http://sain-et-naturel.com/voici-comment-les-anciens-egyptiens-faisaient-le-test-de-grossesse.html#sthash.i6Uoymfp.SPPT03Z6.dpuf

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/2227-contraception-les-egyptiens-avaient-tout-invente.html

Leave a comment

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

A propos d’Afrikhepri

AFRIKHEPRI est un réseau socio-culturel qui permet à ses utilisateurs de publier des articles, de faire des commentaires mais aussi d'échanger des messages...

Membres récents

Articles du site

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

CHATROOM

New to chatroom?
Not a member? Please sign up.
Please login to chat
Please login to chat
Please login to chat

Membres récemment actifs

Recherchez et achetez un produit!

Méta