Nouvelles preuves archéologiques attestant que les hébreux étaient noirs

Jean Paul II avec une Vierge noire et l'enfant Jésus
Merci de partager !

Voici une découverte que je trouve particulièrement intéressante qui  devrait corroborer la théorie défendue par beaucoup d’Africains et Afro-descendants, selon laquelle les hébreux ou israélites originaux étaient « noirs ». C’est un sujet auquel je m’intéresse peu, mais je sais que beaucoup d’amis africains et chrétiens, se passionnent pour cela.

« Les archéologues israéliens ont découvert environ 12 000 tombes, issues de la société des Natoufiens. Elles prouvent que ceux-ci utilisaient des fleurs comme décoration de leurs tombes. Selon Daniel Nadel, archéologue à l’Université d’Haïfa, la société natoufienne est sûrement la première à s’être sédentarisée. En effet, la datation au carbone 14 révèle que les tombes découvertes aux alentours du Mont Carmel sont âgées de 11 700 à 13 700 ans.« (1)
 
« les fondateurs de Babylone, qui étaient des Kouschites, appartenaient à une race noire […] mais nous n’avons pas à démontrer ici que l’Arabie était primitivement habitée par des noirs. Il nous suffira de dire, pour le moment, que ces noirs étaient les Adites qui sont considérés comme les premiers habitants de l’Arabie; que les Hébreux, en parlant de ces pays, employaient souvent le nom de Kouschet enfin que les Grecs appelaient Éthiopiens les indigènes du Sud de l’Arabie » Dr Alfred Bloch (2)
Dans son ouvrage  Histoire millénaire des Africains en Asie, l’éminent historien afro-américain, Runoko Rashidi nous apprend ceci :
 
« La péninsule Arabique, peuplée pour la première fois il y a 8000 ans, était, comme la majeure partie de l’Asie, peuplée de Noirs. En fait, leurs descendants vivent encore dans l’extrémité méridionale de la péninsule. Généralement classés comme véddoïdes par les anthropologues, ces Noirs forment aujourd’hui, dans la région, une part significative de la population négroïde Mahra. Ils sont les plus anciens Arabes que nous connaissions et leur nom découle de celui de peuples essentiellement identiques, tant culturellement que physiquement, qui vivent dans les environs du Sri Lanka (Ceylan). Leur chevelure varie de légèrement ondoyante à crépue; leur teint de peau, de brun clair au brun foncé. Ce sont les premiers habitants de l’Arabie. A l’origine ils étaient noirs et ils le sont restés jusqu’à nos jours. »
Je ne sais pas pour vous, mais je trouve vraiment très intéressant que les archéologues israéliens représentent leurs « ancêtres » sous leurs véritables traits. Ainsi, la théorie selon laquelle les hébreux, les israélites originaux étaient « noirs », à la lumière de cette découverte archéologique, n’est plus une théorie mais un fait historique avéré. Cela suscite beaucoup d’interrogations…
Si les premiers habitants d’Israël étaient noirs, cela ne veut-il pas dire que Jésus, un israélite, était un homme noir ? De plus, Israël correspond à Canaan dans la Bible, or nous savons que ce dernier était le descendant de Cham, ancêtre biblique de la « race » noire… ce qui expliquerait beaucoup des choses, par exemple le mystère des Vierges noires. Ces Vierges  ne seraient-elles pas noires car elles représentent une femme et un enfant noir ?
Manifestement, il existe des peintures, des sculptures qui représentent la Vierge et l’enfant Jésus comme étant des « noirs », aussi n’est-il pas hypocrite de demander, d’exiger aux Africains, aux « noirs » d’adorer un Jésus blanc, alors que beaucoup d’occidentaux, « blancs », refuseront catégoriquement de louer et d’adorer un Jésus nègre avec des tresses, un dieu noir ? A moins d’être dominé économiquement, politiquement et spirituellement, aucun peuple n’accepterait d’adorer une représentation du Divin qui ne lui ressemble pas.L’homme représente toujours le Divin à son image. Si un lion devait représenter son dieu, il ne représenterait pas une antilope ou un éléphant mais un lion, car dans son esprit de lion : dieu lion l’a crée à son image. A moins que se soit un lion herbivore…

Les Athées me diront « de toute façon Jésus est un mythe, il n’ a jamais existé. « Certes. Que Jésus ait existé ou pas, il est très dangereux d’imposer à un peuple un avatar, une image anthropomorphique de Dieu ou des dieux différente de sa propre image. Dieu est par essence Beau donc s’il est représenté comme un homme « blanc », alors ce dernier incarnera la beauté divine, la perfection divine, l’homme idéal ; l’inverse est tout aussi vrai. En effet, s’il est représenté comme un homme « noir » alors le noir symbolisera la beauté parce que Dieu, le Créateur, le Père est noir. Dans l’Afrique antique, la couleur noire était la couleur de Dieu, Amon (le Caché, l’Inconnaissable), elle était une couleur sacrée. Le dieu Wusire (Osiris), le Kem Our ( le Grand noir) était littéralement noir.

« On dit que les Éthiopiens sont les plus beaux et les plus grands  de tous les hommes ». Pourquoi ? C’est pourquoi plus une personne était noire de peau, plus elle était considérée comme belle car proche de la couleur de Dieu. L’historien Hérodote, le père de l’histoire, nous apprend : 

Parce qu’ils étaient très noirs de peau, noirs charbon diraient certains. Aussi noirs que les Dieux.

Dans son ouvrage Physionomie, le philosophe Aristote écrit : 

« Ceux qui sont excessivement noirs […] ceci s’applique aux Égyptiens et aux Éthiopiens« (3)

Dans l’Inde antique, la couleur noire était également affiliée au divin, le dieu Krishna.
 
Dans son ouvrage Bible Myths and their Parallels in other Religions, T.W Doane nous apprend ceci: 
« Maya la mère de Buddha, et Devaki la mère de Krishna, étaient vénérées en tant que vierges ; elles furent représentées avec l’enfant sauveur dans les bras, exactement comme est représentée de nos jours la vierge des chrétiens. Maya était tellement pure, qu’il était impossible à dieu, l’homme ou Asura de la regarder avec un désir charnel… Krishna et sa mère sont presque toujours représentés noirs. Le terme même Krishna signifie noir . »(4) 

Revenons à Jésus. 

Savez-vous qu’il existe plusieurs similitudes entre  Krishna et Jésus, les deux enfants divins ?

  • Son épithète personnelle était, » « le fils éternel », » le « Père »., « KRST », « Krishna », « Christna ».
  • Sa naissance était attendue par des sages, des hommes sages et des bergers.
  • Il se présenta avec de l’or, de l’encens et de la myrrhe.
  • Il s’appelle dieu des bergers.
  • Il fut persécuté par un tyran (Kamsa) qui ordonna le meurtre de milliers d’enfants en bas âge.
  • Il était de naissance royale.
  • Il fut baptisé dans un fleuve (le Gange).
  • Il effectua miracles et merveilles.
  • Il ressuscitait les morts et guérissait les lépreux, les sourds et les aveugles.
  • Il utilisait des paraboles pour enseigner au peuple la charité et l’amour.
  • Il fut transfiguré devant ses disciples.
  • Dans certaines traditions, il fut crucifié entre deux voleurs.
  • Il ressuscita d’entre les morts et monta au ciel.
  • Il est appelé « le Dieu-Berger » et le « Seigneur des Seigneurs », et était considéré comme « le rédempteur, le premier-né, le Libérateur, le Mot Universel ».
  • Il est la seconde personne de la trinité et s’est proclamé lui-même « la résurrection » et « la voie vers le Père ». * Ses disciples lui donnèrent le nom de « Jezeus » qui signifie « pure essence ».(4)
 

Plusieurs preuves attestent, voir le documentaire Zeitgest, que l’histoire de Krishna et de Jésus sont inspirées de celle d’Héru ( Horus), l’enfant divin, fils d’Aset (Isis) et de Wusire ( Osiris). Une hypothèse très plausible car nous savons que Wusire avait battit plusieurs villes en Inde, introduisant ainsi les traditions et croyances religieuses égyptiennes.Voici plusieurs divinités qui comme Jésus sont nés d’une vierge, le 25 décembre, et étaient considérés comme des sauveurs, des rédempteurs. Le premier enfant dans l’histoire de l’humanité qui fut né d’une vierge, le 25 décembre était Heru ( Horus). Soit 3 000 avant J-C. Il a été baptisé à l’age de 30 ans, il eut 12 disciples etc.

Dans sa Bibliothèque historique, Diodore de Sicile nous apporte une précision très importante concernant Wusire : 

« D’Éthiopie, il (Osiris) reprit sa route à travers l’Arabie le long des cotes de la mer Érythrée et s’avança jusqu’aux confins de la Terre habitée. Là, il fonda un nombre considérable de villes et nomma l’une d’elles Nysa, voulant laisser le souvenir de la cité ( Nysa) où il avait été élevé en Égypte. Il planta du lierre dans cette Nysa indienne et c’est le seul endroit de l’Inde et des contrées limitrophes où cette plante pousse encore. Il laissa d’ailleurs bien d’autres marques de sa présence dans cette région, ce qui amena les indiens par la suite à élever une contestation à propos de ce Dieu, et à prétendre qu’il était de race indienne. Osiris pratiqua également la chasse à l’éléphant. Partout, il laissa derrière lui des stèles comme témoins de son expédition. » (5)

Selon moi, Jésus a réellement existé, mais il n’ avait rien avoir avec le Jésus du Vatican né le 25 décembre qui a été façonné en 324 au concile de Nicée ; de plus, je ne crois pas un seul instant qu’il avait un faciès de type caucasien, et les preuves archéologiques infirment cette hypothèse. Les premiers habitants de la Palestine et d’Israël ( Canaan et Philistin),  et la Bible le relate, étaient « noirs ». Même si la Bible affirme qu’il fut né en Israël, certains chercheurs comme le Pr.Sarwat Anis Al-Assiouty, affirme, preuves à l’appui, que Jésus et sa mère étaient d’origine égyptienne.( Cf. Jésus l’Égyptien)Ce qui expliquerait la déclaration de Jean-Paul II. Le 7 mai 1980 à Nairobi au Kenya, ce dernier déclara:

« Le Christ lui-même dans les membres de son corps, est Africain. » (6)  Intriguant, Non ?


Dans l’absolu, que Jésus, de son vrai nom Îsa, soit un homme « noir » ou non importe peu, seul ses enseignements priment, mais malheureusement ceux-ci ont été falsifiés . Le christianisme que l’on nous vend depuis 2 000 ans a pour objectif de maintenir les humains dans la peur : la peur de la mort et la peur de l’enfer. Il est très éloigné du christianisme primitif qui reposait sur la gnose ( La Connaissance), et non sur les dogmes et une foi aveugle.C’est vraiment passionnant cette histoire !!! 

 
« Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. » Jean 8:2

Ubuntu ( Je suis, parce que nous sommes )

Beni Nsemi

(2) Dr.Alfred Bloch, De la race qui précéda les Sémites en Chaldée et en Susiane 
(3) Aristote, Physionomie, 6
(4) 100 000 ans de présence africaine en Asie, Runoko Rashidi, pages 95
(4) Bible Myths and their Parallels in other Religions, pages 326-327
(5) Diodore de Sicile, Bibliothèque Historique, Livre I, 19,6
(6)(Jean MPISI, Jean-Paul II en Afrique [1980-2000 par, Éd. L’Harmattan, p. 85).
Merci de réagir avec un émoticône
Love
Haha
Wow
Sad
Angry
You have reacted on "Nouvelles preuves archéologiques attestant que ..." A few seconds ago