Des chaînes de la servitude à l’épée de la liberté

Photo: Série Spartacus
Voiced by Amazon Polly

Un bateau à la dérive des côtes africaines, à son bord,  des hommes et des femmes à la peau noire entassés comme des bêtes de somme, liés par des chaines à un destin commun

Le corps enduit de sueur, le ventre vide et le regard hagard, enchaînés de la tête au pieds et allongés dans un bateau pour un périple outre atlantique vers une terre inconnue.

Puis, vendus, marqués au fer comme du simple bétail, perdant toute dignité, ils furent traités comme des animaux.

Coupés de leurs terres, de leurs cultures, de leurs croyances, ils perdirent leur Histoire, devenant des spectres sans profondeur, des ectoplasmes sans densité, des morts-vivants sans âme,  ils errèrent à la surface de la terre sans but précis et sans laisser d’empreintes.

La mémoire de nos ancêtres a été effacée de notre inconscient collectif et notre héritage a été falsifié et spolié.

Mais les chaînes psychologiques de la servitude n’ont jamais été véritablement brisées. A l’instar de l’éléphanteau dressé à rester attacher à un arbuste et qui devenu un puissant pachyderme adulte n’essayera même pas de s’en s’échapper, l’esclave-‘affranchi, voyant ses chaines déliées par son oppresseur d’hier ne cherchera jamais sa véritable libération. Il a été assez conditionné par son maître pour qu’une fois ses fers tombés, il reste enfermé dans une cage de servitude encore plus grande: celle de l’illusion et du conditionnement.

La liberté ne se donne pas mais s’obtient après une longue lutte acharnée…

Tout comme le gladiateur arrachant sa liberté en bravant la mort dans l’arène, l’esclave doit se lever et s’armer de Connaissances.

C’est ainsi que de vacuité il deviendra Homme-conscient, et que d’esclave-affranchi, il sera enfin Libre…

Par Matthieu Grobli

  • 27
    Partages

more recommended stories

fr Français
X
Afrikhepri

GRATUIT
VOIR