• 3
    Partages

Par la richesse de la réflexion et la pertinence des témoignages recueillis, cet ouvrage peut contribuer à susciter la prise de conscience du traitement tout à fait inapproprié que le Noir inflige à une partie de son corps. Au fond, il constitue une remise en question des rapports entre dominants et dominés, entre Blancs et Noirs sans verser dans le manichéisme. Les éléments de solution que ce livre propose traduisent la nécessité pour ces derniers d’établir leurs propres échelles de valeurs, leurs modèles, leurs canons de beauté. » Dans « Du cheveu défrisé au cheveu crépu », Juliette Sméralda propose une étude complète et documentée sur les phénomènes sociologiques, historiques et esthétiques liés à l’adoption des standards culturels européens par les populations noires après la colonisation. Se basant sur des témoignages vibrants et parfois pleins d’humour, elle construit une véritable thèse quelle parvient par la suite à appuyer et à consolider en invoquant Bourdieu. Un travail passionnant et considérable, qui nous en apprend beaucoup sur les rapports entre Noirs et Blancs.

[amazon_link asins=’2748397231′ template=’ProductCarousel’ store=’afrikhepri-21′ marketplace=’FR’ link_id=’709f6e11-645e-11e8-aee6-cd8e5be9dc4a’]

Laissez un commentaire!

  • 3
    Partages