Il était une fois la génèse

  • 10
    Partages

A l’origine, les eaux primordiales formaient une masse chaotique, une soupe primitive qui contenait la quintessence de toutes choses. Cette masse était tellement dense et compacte qu’elle ressemblait à une pierre noire.

Au dessus de cet œuf cosmique inerte, s’agitaient des rayons cosmiques qui mouvait ineffablement au dessus des eaux indifférenciées comme une ultracentrifugeuse tournant avec une force rotative incommensurable et se brisaient sur la « pierre Noire » engendrant quantité égale de matière et d’antimatière. Ainsi, le Chaos primordiale commença à se dissocier et à s’organiser:

Dieu sépara l’Air et l’Eau la Terre et le Feu.

Dans le ciel, lumière sortit des ténèbres grâce aux rê-éons du soleil, tandis que sur terre, apparaissait, sorti du ventre de Noun, un îlot de glaise. Le Dieu-Potier re-structura cette fange grossière en une œuvre d’art authentique, puis s’assit pour contempler sa création. Réalisant qu’elle était imparfaite, il lui insuffla par les narines une Ka-Ba, une âme-esprit pour lui donner vie.

C’est ainsi que , que Dieu créa l’être originel à son l’image: il fût à la fois homme et femme…

Par Matthieu Grobli

Laissez un commentaire!

  • 10
    Partages