Le méroïtique – La langue perdue des pharaons noirs

Stèle de la dame Maliwaras

La plus ancienne langue écrite d’Afrique noire est en train d’être déchiffrée. Le méroïtique est une langue qui fut parlée dans le royaume de Koush — dans le nord de l’actuel Soudan — depuis la fin du 3ème siècle avant notre ère jusqu’au 5ème siècle ; elle fut également écrite à partir du 2ème siècle avant notre ère. Ce fut la langue des pharaons koushites de la XXVe dynastie. L’alphabet méroïtique possède deux écritures distinctes : l’une en hiéroglyphes égyptiens, l’autre cursive. Bien que les signes aient été déchiffrés en 1911, la langue reste en grande partie incompréhensible. Depuis le xixe siècle, plusieurs milliers de textes méroïtiques ont été découverts sur des sites de Nubie égyptienne et du Nord-Soudan.

Le méroïtique, dont les signes sont identifiés depuis 1911, témoigne des riches heures de la civilisation de Nubie. Claude Rilly est en passe de déchiffrer une langue mystérieuse qui résiste depuis cent ans aux meilleurs spécialistes, la plus ancienne langue écrite d’Afrique noire, le méroïtique.

Merci de réagir avec un émoticône et de partager l'article
Love
Haha
Wow
Sad
Angry
You have reacted on " Le méroïtique – La langue perdue des pha..." A few seconds ago