Le mystère alchimique de Notre-Dame de Paris – Jeff Le Mat (PDF)

Le mystère alchimique de Notre-Dame de Paris

Carl Gustav Jung, père de la psychologie des profondeurs, est connu pour avoir relié le symbolisme hermétique de l’alchimie dans ses principes et ses opérations aux processus psychiques, par définition inconscients. Se référant à l’oeuvre divine de la création et au plan du salut qui lui est inhérent, on appelle le processus alchimique opus magnum, le grand oeuvre qui préfigure le chemin de développement de l’âme humaine au sein des mondes de la matière. L’oeuvre alchimique est inséparable de la propre transmutation de l’opérant. Selon les principes de la table d’émeraude, ce que l’on modifie à l’extérieur modifie l’intérieur et ce qui change le microcosme modifie aussi le macrocosme (et inversement). L’alchimie devient, dans cette optique, une discipline de travail intérieur, d’extraction et de sublimation des composants que sont le mercure, le soufre et le sel qui ont des correspondances symboliques avec notre psychisme. Ce travail va s’exercer sur la materia prima, la matière première et primaire que nous sommes. Cette matière est par définition brute et imparfaite et doit subir une transformation, une transmutation pour en extraire une substance raffinée, purifiée. C’est pour cela que l’on décrit l’alchimie comme une science hermétique et secrète permettant de transformer le plomb en or, en argent ou en élixir de longue vie, représentée par la pierre philosophale.

Quelle est votre réaction ?
Love
Haha
Wow
Sad
Angry
You have reacted on "Le mystère alchimique de Notre-Dame de Paris &#..." A few seconds ago

Vous avez aimé cette publication ?

Résultats des votes / 5. Nombre de votes

Comme vous aimez...

Suivez nous sur les réseaux sociaux!

Send this to a friend