L’ECRITURE N’KO

  • 14
    Partages

nko.ht1_L’écriture n’ko a été inventée par le guinéen d’origine malienne Souleymane Kanté (1922-1987).

C’est un système de 20 consonnes et 7 voyelles permettant de transcrire les langues mandées (le mandé est un groupe ethno-liguistique parlant le bambara, le dioula, le malinke et le mandinko).

Le mot n’ko signifie « je dis » dans toutes les langues mandées.

L’écriture n’ko est principalement employée en Guinée, au Mali, au Sénégal et en Côte d’Ivoire (respectivement par des populations parlant mandingue et dioula).

Laissez un commentaire!