Origine africaine de la réflexologie

Origine africaine de la réflexologie
5 (100%) 1 vote

Dérivée de pratiques ancestrales des méthodes d’entretien du corps et du bien-être, la réflexologie est réapparue au XX siècle. Elle consiste à utiliser le fait que tout stimulus est suivi d’une réponse organique. En exerçant une pression sur certaines zones ou points réflexes du visage, du corps entier, des pieds, on enlève les blocages énergétiques, soulage les douleurs et favorise un bon équilibre énergétique dans le corps entier. En rééquilibrant les flux d’énergie YIN et YANG qui animent l’être humain, l’organisme peut retrouver son bon fonctionnement.
La réflexologie est une discipline médicale non conventionnelle, de type massage. Elle peut être, plantaire, faciale, auriculaire, palmaire ou intégrale.
réflexologie
Les Incas, très ancienne civilisation du Pérou, datant de plus de 14 000 ans auraient transmis aux Indiens d’Amérique du Nord, qui pratiquent encore de nos jours, ce type de thérapie. Le massage des pieds étant considéré comme un art sacré.
réflexologie
Il a été prouvé que certaines tribus primitives d’Afrique avaient elles aussi une longue expérience en la matière. En Inde, on a retrouvé de très anciennes planches gravées indiquant la correspondance entre la plante des pieds et les organes internes.
réflexologie
La Réflexologie existait il y a plus de 4 500 ans en Égypte comme le prouve une gravure trouvée à Saqqarah dans une sépulture égyptienne de médecins. La découverte d’une fresque murale datant de 2500 à 2330 avant J-C représente quatre personnes dont deux thérapeutes prodiguant des massages à chacune des deux autres personnes. Une des mains du patient indique au praticien la zone douloureuse à masser. Les signes au-dessus de la scène ont été déchiffrés au Musée de Londres. « S’il vous plaît, ne me faites pas mal » dit le patient. « Je vais faire de mon mieux pour vous aider « répond le thérapeute ». Cette scène est assez représentative de l’application de la réflexologie.
réflexologie
La Réflexologie Intégrale se pratiquait au Tibet et dans certaines régions de l’Orient, il y a de cela plusieurs milliers d’années. En Chine le docteur Wang-Wei médecin du 4e siècle avant J-C utilisait conjointement l’acupuncture et la réflexothérapie. En Occident, l’un des premiers ouvrages sur le sujet a été publié en 1582 par deux médecins européens, célèbres en leur temps, les Dr Adamus et Atatis.

Comment fonctionne la réflexologie auriculaire
réflexologie
La réflexologie auriculaire est une réflexologie par l’oreille. C’est une technique qui consiste à utiliser le pavillon de l’oreille à des fins thérapeutiques par des stimulations de points ou de zones réflexes.
réflexologie
La réflexologie auriculaire emprunte des voix réflexes, c’est-à-dire que la stimulation d’un point agit, par voix réflexe, par l’intermédiaire du système nerveux, sur l’organe correspondant. Il faut savoir, que les points d’auriculo-réflexologie ne se détectent que lorsque les organes correspondants souffrent.
réflexologie
À l’aide d’une topographie de l’oreille, le naturopathe recherche les zones douloureuses pour les stimuler (matériel utilisé : stylet métallique).
réflexologie
La réflexologie auriculaire propose des protocoles spécifiques pour lutter contre les douleurs (problèmes rhumatismaux, manifestations inflammatoires aiguës), les dépendances (tabac, café…) et le stress (troubles nerveux et psychiques).

Origine de la réflexologie auriculaire
réflexologie
L’origine de cette technique est très ancienne. Il semble avoir été pratiqué dans l’Antiquité, notamment en Inde, en Chine et en Égypte ; il constituait une manière de soigner fort répandue dans le bassin méditerranéen quatre siècles avant J.-C. Les Égyptiens calmaient les douleurs par la stimulation de points spécifiques localisés sur l’oreille. Les chinois connaissaient également cette pratique. Hippocrate soignait avec succès certains types d’impuissance par de petites saignées sur la zone auriculaire.
réflexologie
Selon la théorie médicale chinoise, chaque oreille compte plus de 120 points d’acupuncture qui sont associés à différentes parties du corps. Le diagnostic en auriculopuncture est basé sur un bilan énergétique ainsi que sur l’état local de l’oreille le traitement a pour objet de stimuler certains des 120 points.

Origines de la réflexologie nasale
réflexologie
Si le symbolisme du nez pour les Tibétains est le reflet de la personnalité et du mode réactionnel de chacun, il eut une grande importance en Egypte ancienne. Bien avant Cléopâtre dont Jules César disait qu’elle avait un nez intéressant, il était recommandé, à une époque très lointaine « d’honorer sa narine si l’on voulait garder la santé ».
réflexologie
Les origines de la réflexologie endonasale sont très lointaines. Elle naît en Chine et en Egypte. Hippocrate (Vème siècle avant J.C.) l’utilise pour provoquer des crises d’éternuement et résoudre ainsi certains types de problèmes comme les spasmes diaphragmatiques.
réflexologie
Il faut attendre la fin du XIXème siècle pour voir se développer scientifiquement cette pratique.
réflexologie
Pierre Bonnier (1861-1918) fait paraître plusieurs communications à ce sujet.
réflexologie
Dans les années 30, Paul Gillet publie son traité de sympathicothérapie. Cette méthode prend un essor important en Espagne et en Allemagne.
réflexologie
Dans les années 80, Bonneton, Bontemps, Ricard, font paraître plusieurs ouvrages intéressants.
réflexologie
Bientôt disponible, un livre de synthèse prometteur écrit par Daniel Bobin : « La sympathicothérapie exactement« .

Principe de la réflexologie nasale
réflexologie
Dans la panoplie de thérapies réflexes, qui sont légions actuellement phénomène de mode oblige, la sympathicothérapie occupe une place de choix, au même titre que l’acupuncture issue de la médecine traditionnelle chinoise, que l’auriculothérapie, que les diverses réflexologies podales, l’ostéopathie, etc.
réflexologie
Le principe même d’une réflexothérapie est de créer un arc réflexe, qui, partant d’un point quelconque de l’organisme, va agir sur un autre endroit, voire un organe, et même une fonction, en régulant, dispersant ou tonifiant.
réflexologie
C’est dans cette optique qu’il a été créé des somatotopies, véritables cartographies de points ou des zones ayant une action sur diverses parties de l’organisme. Ainsi, l’on retrouve des somatotopies auriculaires, plantaires, oculaires, nasales, abdominales, sur des méridiens, j’en passe de nombreuses.
réflexologie
La réflexologie nasale ou sympathicothérapie est une technique utilisant des points réflexes, situés cette fois sur la muqueuse des fosses nasales, qui est tapissée de nombreuses terminaisons nerveuses du système sympathique, la reliant au différents organes. En sympathicothérapie, la stimulation se fait en agissant sur les 3 cornets de chaque narine à l’aide de stylets, rigides, ou semi-rigides, à bouts arrondis et plus généralement, à l’aide d’un coton-tige imprégné d’huiles essentielle.
réflexologie
La sympathicothérapie agit sur la troisième branche du nerf trijumeau en influençant le système neurovégétatif (orthosympathique et parasympathique) avec des conséquences réflexes à distance. La stimulation de certains points ou de certaines zones du nez permet de traiter des pathologies fonctionnelles diverses. L’utilisation des huiles essentielles renforce la technique d’une manière certaine.
réflexologie
Les résultats sont stupéfiants car elle permet d’une manière simple et surtout rapide qui à pour but de stimuler certains points des zones réflexogènes endonasales afin d’équilibrer et de régulariser le sympathique et le parasympathique donc le système neurovégétatif.

Moins pratiqué que le massage des pieds, celui des mains présente quelques avantages car il est très simple : il s’effectue rapidement et en toutes circonstances.

La stimulation des points energétiques se fait par pressions, micro-massages circulaires ou micro-massages linéaires. La réflexologie palmaire peut ressembler fortement à l’acuppression des mains, mais cela reste néanmoins très différent dans le placement des zones sensibles.

réflexologie palmaire

Comme les pieds, les mains constituent un miroir de notre corps. Les zones réflexogènes se situent à la fois dans la paume, sur les doigts et sur le dessus des deux mains. Sollicitées en permanence, les mains sont souvent moins sensibles que les pieds au travail du réflexologue mais permettent néanmoins un travail intéressant, complémentaire à celui effectué en réflexologie plantaire dont il renforce l’action.

La Réflexologie palmaire est la petite sœur de la Réflexologie plantaire. Tout comme les pieds, les mains ont des terminaisons nerveuses liées à tout notre organisme. La facilité avec celle-ci c’est qu’elle est à la « porté des mains ». La réflexologie palmaire peut être pratiquée à tout moment, comme par exemple pour soulager un mal de crâne.

Alors que les pieds renferment des récepteurs axés sur le système neurovégétatif (l’inconscient), les mains sont davantage centrées sur le cortex et donc sur le conscient.

Les paumes des mains comprennent des milliers de terminaisons nerveuses sensorielles, ce qui les place parmi les zones les plus sensibles du corps. On peut utiliser le massage pour stimuler ou calmer l’ensemble du corps. Le massage des mains soulage efficacement la fatigue d’une longue journée. Il peut rafraîchir, revitaliser ou calmer. C’est un massage très accessible, simple et ne prendra pas beaucoup de temps pour s’avérer efficace : 10 à 15 minutes de massage suffisent pour induire une bonne nuit de sommeil et de détente, et pour beaucoup il ne présente pas l’inconvénient de devoir se déshabiller.

Bienfaits
Dénoue les tensions, évacue le stress, redonne énergie et tonus, réharmonise énergétiquement les fonctions importantes du corps.
réflexologie
Grâce au ciblage thérapeutique des zones réflexogènes, toutes les pathologies courantes sont traitées : asthme, allergies, bronchite, sciatique, acouphène, constipation, insomnie, douleurs, anxiété, etc.

Origine de la Réflexologie plantaire
La réflexologie plantaire est une technique de massage de la voûte plantaire qui repose sur le principe des méridiens internes utilisé en médecine chinoise depuis plus de 5000 ans. La plus vieille représentation d’une séance de réflexologie est un papyrus égyptien antique ou l’on voit des hommes se massant les pieds. Des traités de médecine indiens et des représentations des pieds du Bouddha reprennent le rôle central de la voûte plantaire dans le traitement des déséquilibres organiques et les moyens de les traiter.

La médecine traditionnelle chinoise considère que le corps est parcouru de 12 méridiens reliant les principaux organes où circulent les flux d’énergie qui assurent la santé et l’équilibre. On peut intervenir sur la circulation de cette énergie vitale en intervenant au niveau de points précis appelés points réflexes qu’il faut masser, manipuler, presser, piquer afin de rétablir l’équilibre des organes.

C’est sur nos pieds que nous sommes en contact direct avec notre Mère la Terre.
« Là où se trouve tes pieds commencent le voyage » Lao-Tseu, dans le Tao-Te King
Lorsque nous pratiquons le massage des zones réflexes, nous travaillons selon le principe du mouvement : nous mettons quelque chose en marche.
En Chine le docteur Wang-Wei médecin du 4e siècle avant J-C utilisait conjointement l’acupuncture et la réflexothérapie.

Pour les Chinois, le pied est une partie spirituelle du corps
L’étymologie du mot « pied » en chinois signifie littéralement « partie du corps qui sauvegarde la santé ».
Pour les Chinois, le pied est une partie spirituelle du corps. Toucher le pied, c’est toucher l’âme de la personne. C’est aussi une partie du corps qui garde le contact en permanence avec le sol, la Terre, l’Univers. Par le pied, le corps se recharge en énergie tellurique. Il existe un lien entre tous les organes comme il existe un lien entre physique et psychique, corps et Univers. Tous les systèmes physiologiques et organes de notre corps sont représentés. Par ex : le système circulatoire, le système digestif, la colonne vertébrale, etc.

La réflexologie plantaire en Occident

Chaque partie du pied est en relation, par l’intermédiaire du système nerveux, avec les organes du corps, selon une topographie bien précise, si bien qu’une stimulation d’un point réflexe du pied entraîne instantanément la stimulation de l’organe correspondant.

En Occident, l’un des premiers ouvrages sur le sujet a été publié en 1582 par deux médecins européens, célèbres en leur temps, les Dr Adamus et Atatis.
La réflexologie moderne remonte aux travaux d’un médecin américain, le Dr William Fitzgerald, reconnu pour être le père fondateur de la réflexologie moderne.

La réflexologie moderne a été développée par Eunice Ingham Stopfel dont les deux livres « Ce que les pieds peuvent raconter » et « Ce que les pieds ont raconté » ont servi de base à la réflexologie. C’est elle qui insista sur le massage des zones des pieds et associa des zones  précises à chaque organe.

Les applications

« La pression des mains fait couler les sources de la vie » Takujiro Nanikoshi
« Là où se trouve tes pieds commencent le voyage » Lao-Tseu, dans le Tao-Te King

Lorsque nous pratiquons le massage des zones réflexes, nous travaillons selon le principe du mouvement : nous mettons quelques chose en marche. La manipulation de ces zones peu donner des informations sur l’état du corps ou de la pathologie par des zones sensibles, douloureuses ou d’aspect particulier au toucher.
L’objectif de la réflexologie est de rétablir l’énergie et l’équilibre de tout le corps.

Elle est utilisée pour apporter un relâchement total du corps et amène la détente ainsi que la relaxation et pour enrayer le stress. L’effet relaxant procuré, grâce à ce toucher des pieds, débarrasse le système nerveux de ses tensions, d’oppressions ou d’émotions négatives. En détendant le corps, on lui évite les problèmes qui découlent des états de nervosité ou d’anxiété.

La réflexologie peut intervenir de façon efficace pour des pathologies révélant un déséquilibre interne comme les migraines, l’insomnie, le mal de dos, l’arthrite, la sinusite chronique, les règles douloureuses, les ballonnements et les sensations de lourdeur dans les jambes.

Les bienfaits
La réflexologie plantaire est une des techniques de maintenance de la bonne santé, de détente, de confort et de mieux-être. C’est un moyen pratique de lutter contre le stress. Elle permet de renforcer les points faibles de l’organisme et de dégager le surplus d’énergie.

Elle permet de rééquilibrer l’organisme en entier, corps et esprit. La réflexologie plantaire a un effet bénéfique sur la circulation sanguine, le relâchement des tensions, l’amélioration du sommeil…

C’est une pratique de santé utilisable en toute sécurité. Sans danger aucun, elle permet d’agir de façon préventive pour conserver la santé.
Si elle ne résout pas tous les problèmes, elle est une aide très efficace pour tous, petits et grands.

Il existe également une autre approche de la réflexologie plantaire par les chakras
Le corps éthérique comprend sept chakras principaux (chakra racine, sacré, solaire, cœur, gorge, troisième œil, couronne). C’est au niveau de ceux-ci que l’on travaille lors du massage des chakras. Tous ont des pierres, des couleurs, des huiles essentielles et des organes associés. Tous les chakras sont traités lors du massage car lorsqu’un d’eux fonctionne mal les autres peuvent également êtres affectés.

SOURCE: http://www.energie-sante.net/fr/rf/RF010_reflexologie.php

Merci de réagir avec un émoticône et de partager l'article
Love
Haha
Wow
Sad
Angry
You have reacted on "Origine africaine de la réflexologie" A few seconds ago
  • 3
    Partages
fr Français
X