Qui était Kimpa Vita, la prophétesse du royaume Kongo?

  • 7
    Partages

Kimpa Vita, née entre 1684 et 1686 à Mbanza Kongo (Nord-Ouest de l’Angola) et morte le 2 juillet 1706, est une prophétesse Kongo (Ethnie Esikongo dit San Salvador par les Portugais), fondatrice et dirigeante du mouvement antonianiste, qui lutta pour le retour au monothéisme Kongo, et contre la traite négrière qui sévisait au sein du royaume Kongo.

A l’approche de ses vingt ans, alors qu’elle était terrassée par la maladie, elle eut une vision et entendit une voix qui lui demandait de prêcher l’unité du royaume et la restauration de sa grandeur, de conduire le peuple et de relever les ruines de la capitale.

(Au début du dix-huitième siècle, le royaume kongo était déchiré par une guerre civile)

En 1703-1704, elle entreprit, sur le plan politique, une campagne pour le retour dans la capitale du Mani Kongo, le Roi Pedro IV. Elle appela au rétablissement de l’unité du royaume et à la restauration de Sao Salvador. Elle ne souhaitait pas que son peuple dépende des puissances coloniales, en proie à l’anarchie, au pillage et au dépeuplement de la population kongo par la traite des noirs. Elle annonçait l’avènement des temps nouveaux et le retour à l’âge d’or du royaume kongo.

Elle fût arrêtée, jugée par le Conseil Royal des Capucins italiens et condamnée avec Barro son compagnon et leur bébé à être brûlés  au bûcher dans la ville d’Evolulu 

Elle mourut le dimanche 2 juillet 1706 à l’âge de 22 ans…

[amazon_link asins=’2343015856,3747529372,2916121528′ template=’ProductCarousel’ store=’afrikhepri-21′ marketplace=’FR’ link_id=’9597a262-702a-11e8-a08d-f9078e8c2e42′]

Laissez un commentaire!