Un scientifique photographie l’âme quittant son corps d’un Homme au moment de sa mort

Photographie d'un homme au moment de sa mort
fr flag
zh flag
en flag
de flag
it flag
pt flag
ru flag
es flag

Le scientifique Russe Konstantin Korotkov aurais affirmé pouvoir photographier l’âme d’un être humain au moment ou elle quitterais le corps du défunt. Ce phénomène serais possible grâce à un appareil photo dit bioéléctrographique.
Cela peut paraître fou n’est ce pas? Et pourtant il y a bien une explication scientifique derrière tout cela. En effet, les images seraient prises en utilisant une méthode appelée gas discharge vizualisation ou aussi nommée GDV, il s’agit d’un appareil de mesure, qui a été développé par le scientifique en personne à l’université de Saint-Pétersbourg. 

Cette méthode est basée sur l’effet nommé Kirlian, une méthode de matérialisation sur la photographie de l’aura. Le technicien Kirlian et son épouse ont utilisé, pour ce procédé, un oscillateur à hautes fréquences, et prennent des photographies en utilisant le courant électrique et du film permettant le développement des photographies.
Cette méthode, bien que encouragée n’avait jamais été réellement qualifiée de fiable avant que le scientifique Korotkov ne s’y intéresse, cette méthode est basée sur le développement des gaz, excités par une stimulations électrique de la peau

Selon le scientifique Korotkov, la tête et le nombril sont les premières parties du corps qui perdraient leur force de vie, et ils seraient les endroits représentatifs de l’âme, et selon lui, les personnes qui seraient victimes de morts violentes et brutales, seraient dans un état confus au niveau de leurs paramètres de puissance, en l’occurrence, leur âme reviendrait dans le corps plusieurs jours après la mort.

La crédibilité de Korotkov pourrait bien sur être remise en questions, seulement ce scientifique est l’auteur de nombreux articles avec un raisonnement qui défend brillamment sa méthode. Ce professeur de biophysique et d’informatique à été directeur adjoint de l’institut fédéral des recherches de culture physique, ainsi que le président de l’union internationale de la bioélectrographie médicale appliquée.

Un de ces articles expliquerais la technique de l’effet Kirlian, et traiterais en résumé des résultats sur une recherche expérimentale au sujet sur l’activité bioélectrographique après la mort du corps humain. Pour les plus curieux il est possible de lire l’article ici, bien qu’il ne soit disponible qu’en anglais. 

En soit, la méthode GDV repose sur l’étude du champ énergétique humain, alors que la méthode de Kirlian s’appliquait uniquement sur les extrémités des doigts de chaque main, le professeur Korotkov lui a apliqué la méthode sur l’ensemble du corps. De cette étude, il en est ressortit trois sortes de cas de photographie.

Le premier genre de cas montrais des clichés avec des courbes de variation faibles, ils ont été associés aux mort naturelles, calmes, le genre de mort du au vieillissement naturel du corps humain qui a fini d’accomplir sa fonction et s’arrête.
Le second genre de cas montrerais des clichés avec des courbes avec un pic élevé et assez prononcé, il s’agirait plus dans ce cas de mort subites, et le troisième et dernier cas nous montrerais des clichés avec courbes très variées, avec des amplitudes très différentes, ceux-ci sont associés à des morts violentes et inattendues. 

Ainsi, ce qui rendrais crédible la théorie du professeur Korotkov en plus de ses nombreux articles est le fait que les systèmes physiques sont en phase avec les structures d’informations à l’énergie, il a été de plus noté que dans certains cas, une augmentation de l’intensité des décharge de gaz à été pris en compte chez certains patients peu de jours avant leur mort. Bien entendu cette étude scientifique est encore loin de prouver une autre existence plausible après la mort, malgré cela il n’est pas exclu de songer que nous tenons une piste avec des preuves qui mérite d’être approfondie pour être reconnue.

Pour ceux qui souhaiteraient en savoir davantage sur cette théorie et sur les méthodes appliquées, le moteur de recherche contiens de nombreux articles rédigés par le professeur Korotkov avec une argumentation solide et des explications convaincantes.

SOURCE: http://www.hithenews.fr/la-photographie-de-l-acirc-me-d-un-homme-au-moment-de-sa-mort-la-photo-a-la-page-2-166-page2.html

Merci de réagir avec un émoticône et de partager l'article
Love
Haha
Wow
Sad
Angry
You have reacted on "Un scientifique photographie l’âme quitta..." A few seconds ago