Regarder BlacKkKlansman : J’ai infiltré le Ku Klux Klan (2018)

BlacKkKlansman : J'ai infiltré le Ku Klux Klan (2018)
Merci de partager !

Le film commence par un extrait de Autant en emporte le vent, montrant les ravages de la guerre de Sécession durant le siège d’Atlanta. Le Dr. Kennebrew Beauregard présente ensuite la rhétorique raciste sudiste. 1978. Dans la ville de Colorado Springs, le jeune policier Ron Stallworth travaille aux archives. En tant que premier policier afro-américain de la police locale, il est soumis à un langage racisé de la part de certains de ses collègues. Souhaitant changer de poste, il obtient du chef de la police Bridges une mission temporaire d’infiltration dans un meeting organisé par l’union des étudiants afro-américains de la ville, pour la venue du leader Black Panther Stokely Carmichael. Lors de la réunion, Stallworth fait la connaissance de Patrice Dumas, la présidente de l’organisation étudiante, avec laquelle il prend un verre après la réunion. Stokely Carmichael, qui s’appelle désormais Kwame Ture, fait un discours très inspiré, appelant les étudiants noirs à réfléchir à leur condition. En aparté, il confie à Stallworth que la guerre raciale est proche et qu’il doit s’armer en vue du conflit imminent avec les Blancs. Bien que ce genre de propos semble inquiétant au chef Bridges, Stallworth et ses coéquipiers sur la mission, Philippe « Flip » Zimmerman et Jimmy Creek, jugent que ces paroles ne sont pas encore un prélude à des actes particuliers. Le chef Bridges décide de laisser sa chance à Stallworth, et le fait intégrer le service de Renseignement.

Alors que Stallworth lit un journal, il trouve une petite annonce de recrutement pour le Ku Klux Klan. Il décide de laisser un message sur la boîte vocale indiquée, et est rappelé peu après par Walter Breachway, le président de la section locale. Sans se rendre compte qu’il se présente sous son vrai nom, Stallworth explique par téléphone à Breachway qu’il déteste les noirs, tout comme les juifs, les hispaniques, les gays… mais sa haine se porte surtout sur les afro-américains. Breachway souhaite le rencontrer pour faire plus ample connaissance. Stallworth, épaulé par son supérieur le sergent Trapp, présente son projet de mission auprès de Bridges. Celui-ci reste dans le doute : il faut que Stallworth trouve un blanc qui peut imiter sa voix. Mais il finit par céder et Stallworth devient responsable de la mission, devant en référer régulièrement auprès de Trapp. C’est Flip Zimmerman, juif non pratiquant, qui est désigné pour interpréter « Ron Stallworth » auprès du Klan. Lors du premier rendez-vous, Zimmerman est convoyé par Felix Kendrickson, l’autre leader de la section locale…

Merci de réagir avec un émoticône
Love
Haha
Wow
Sad
Angry
You have reacted on "Regarder BlacKkKlansman : J’ai infiltré l..." A few seconds ago

A lire aussi